Divers

Un homme transgenre donne naissance à un garçon et partage son expérience (photos)

Un homme transgenre qui a donné naissance à un petit garçon a admis qu’il ne tombera plus enceinte après avoir été insulté et jugé par des gens.

Né femme sous le nom de Whitney et devenu homme, Wyley Simpson, âgé de 28 ans, avait décidé d’arrêter son processus de transformation pour avoir un enfant avec son fiancé Stephen Gaeth.

Un homme transgenre donne naissance à un garçon et partage son expérience (photos)

Publicité

Bien que Wyley Simpson ait subi un traitement hormonal à la testostérone et que les médecins lui aient dit qu’il ne pouvait pas tomber enceinte parce qu’il avait cessé de voir ses règles, le jeune homme a découvert qu’il était enceinte en février 2018.

Même s’ils ne se sentaient pas prêts à devenir parents au départ, Wyley a poursuivi sa grossesse – tout en luttant quotidiennement contre les insultes et le jugement des critiques.

En septembre 2018, Wyley a donné naissance à Rowan, par césarienne, et admet que c’est une expérience qu’il ne pourra jamais revivre.

Un homme transgenre donne naissance à un garçon et partage son expérience (photos)

Le couple vient de fêter les 6 mois de leur bébé et a révélé ce qu’est une grossesse et le rôle de parent. 

Parlant de sa grossesse, il a déclaré : « Ce n’est pas tous les jours qu’on voit un homme enceinte marcher dans la rue, alors vous pouvez imaginer les insultes et injures que nous avons subies ».

Le nouveau papa qui avait déjà subi une intervention chirurgicale pour enlever ses seins, ce qui signifie qu’il ne pouvait pas allaiter, envisage de poursuivre son processus de transformation.

Un homme transgenre donne naissance à un garçon et partage son expérience (photos)

Wyley a commencé à prendre de la testostérone en 2012 et s’est fait opérer les seins en 2013 – cependant, il n’a pas encore subi de chirurgie pour se doter d’un pénis.

Wyley avait déjà révélé dans une interview avec KENS5 qu’il n’avait pas eu ses règles depuis des années quand il a rencontré Stephan.

« Nous avons parlé de la testostérone et de ce que les médecins m’avaient dit et de ce que nous avions cru être la vérité. Il s’avère que ce n’était pas la vérité », a-t-il déclaré.

C’est à 11 semaines que Wyley a découvert qu’il était enceinte. « J’étais nerveux. J’étais très émotif, je me suis mis à pleurer. Je ne savais pas quoi faire. J’étais inquiet car c’était ma première grossesse.

 

Pub


Mais j’étais aussi nerveux parce que j’ai dû faire face à beaucoup d’insultes. En plus de recevoir des commentaires grossiers de la part d’autres personnes, la grossesse m’a pris beaucoup sur le plan émotionnel », se souvient-il.

Bien qu’il soit reconnaissant d’avoir pu porter son propre enfant, Wyley explique qu’il n’a pu se sentir à l’aise à l’idée de devenir père qu’après la naissance de Rowan.

Depuis son accouchement et son retour à l’hormonothérapie, la vie est revenue à la normale.

Crédit photo : dailymail

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer