Uncategorized

Une étudiante ghanéenne avoue avoir honte de ses parents en public

Une étudiante au Ghana âgée de 19 ans a provoqué la colère des Ghanéens en confessant qu’elle avait honte de ses parents.

Selon cette étudiante, ses parents se saignent pour lui fournir tout ce dont elle a besoin pour son éducation. Cependant, elle a toujours du mal à se faire identifier. Pour cette raison, elle se cache à chaque fois qu’ils lui rendent visite sur le campus.

Publicité

Ceci est contenu dans un message posté sur la page Facebook de David Mbir, un conseiller en médias sociaux.

L’étudiante a ajouté qu’elle avait également honte de montrer ses parents aux camarades du campus. Elle va jusqu’à éteindre son téléphone chaque fois que le père se rend sur le campus pour lui donner de l’argent. Et quant à sa mère, l’étudiante a avoué qu’elle se cache complètement d’elle.

Elle a déclaré que cela ne voulait pas dire qu’elle n’aimait pas ses parents. La partie la plus triste de la question était lorsque le père réalisa qu’elle se cachait de lui et de sa mère, et envoya un texto pour dire à quel point il était déçu d’elle.

Elle a ensuite demandé si c’est mal de renier ses parents en public et les aimer en privé.

Elle a écrit:

Pub


“Bonjour David. J’ai 19 ans et je suis étudiante à l’université. J’ai honte de mes parents. Je ne sais pas ce qu’ils m’ont fait, mais je ne peux tout simplement pas sembler vouloir qu’ils soient mes parents. Je veux que les parents de mes amis soient plutôt mes parents.
Chaque fois que ma mère vient me rendre visite à mon école, je me cache d’elle. J’éteins mon téléphone chaque fois que mon père est sur le campus pour m’apporter de l’argent. Je les aime beaucoup, mais je ne veux pas qu’ils soient mes parents en public. Je veux qu’ils restent mes parents en privé. J’ai essayé de leur expliquer de ne pas me rendre visite ni de m’apporter de l’argent, car je n’ai vraiment pas besoin d’argent. Je vais bien toute seule, mais ils continuent à s’inquiéter et à me rendre visite.
La semaine dernière, mon père est venu et je pense qu’il a compris que je me cachais intentionnellement. Il m’a envoyé un texto disant qu’il était très déçu de savoir que j’ai honte de lui et de ma mère. Je me sens mal en ce moment, pas à cause du message, mais parce que je ne pouvais pas avoir l’audace de le leur dire.
Est-ce une mauvaise chose de ne pas vouloir que mes parents soient mes parents en public, même si, au fond de moi, je les aime vraiment? “.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

5 commentaires

  1. C’est trop triste de ne pas s’aimer, c’est ce que cela veut dire quand on aime pas ses parents. Personne ne choisit ses parents, tout comme personne ne choisit d’être né de telle ou telle autre nationalité, sinon de tels ou tels sexe, couleur, taille, beau, laid… Il faut s’accepter sinon on existe pas. C’est une autre personne qui dans votre corps si vous vous reniez. C’est même très dangereux, c’est ce qui conduit à des attitudes très graves voire suicidaires. Je connais beaucoup de jeunes qui vivent la même situation que toi. Mais c’est plutôt honteux de renier ses parents en public que d’avoir honte d’eux en public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer