À la UneCôte d'IvoireJustice

Urgent-Côte d’Ivoire : le Procureur Ange Kessi va jeter gendarmes et policiers en prison

Le Commissaire du gouvernement, le Contre-Amiral Ange Kessi met en garde tous les officiers et agents de police judiciaire qui suivent l’enquête sur l’attaque du camp de N’dotré la semaine dernière au nord d’Abidjan.

Publicité

Le Procureur militaire Ange Kessi ne souhaite que des éléments de l’enquête sur l’attaque du camp de N’dotré tombent dans le domaine public. Pour ce faire, il a mis en garde les policiers et gendarmes agissant en qualité d’agents ou d’officiers de police judiciaire dans cette affaire.

« Il est bien entendu que la charge de garder les informations secrètes en vue de leur exploitation par la justice incombe aux enquêteurs », a d’emblée fait savoir le Procureur Ange Kessi. Aussi, a-t-il donné une mise en garde d’une sévérité univoque.

« Par conséquent s’il advient qu’une seule information même minime de la suite des investigations, fuite pour se retrouver sur les réseaux sociaux le Commissaire du Gouvernement fera arrêter tout enquêteur policier ou gendarme ou toute l’équipe d’enquêteurs soupçonnés d’être à l’origine de cette fuite », menace le Procureur Ange Kessi.

Les bizarreries de cette affaire font que les internautes se passionnent des suites de l’enquête. Une situation qui inquiète la hiérarchie militaire, craignant des fuites.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page