USA

USA: les inondations causent une double explosion dans une usine chimique au Texas

Les conséquences de l’ouragan Harvey sont encore très visibles. En effet, deux explosions ont eu lieu ce jeudi dans l’usine chimique du groupe français Arkema. Autre coup dur pour le Texas qui doit encore faire face aux dégâts causés par les inondations. D’autres explosions ont été annoncées.

Du peroxyde organique

Ce jeudi 31 Août, une double explosion a été signalée dans une usine chimique du groupe français Arkema. Cette double explosion est un autre des dégâts causés par l’ouragan Harvey qui a déjà fait 33 morts.  Le site touché est celui de Crosby dans le Texas. Situé à quelques kilomètres de la ville de Houston, ce site produit du peroxyde organique. C’est un composé chimique incontournable dans l’industrie du plastique. Selon le groupe Arkema, sans grande surprise, les inondations seraient à la base de ces explosions. En effet, elles ont causé des coupures de courant qui à leur tour ont mis hors service le système de refroidissement qui servait à conserver les produits stockés sur place. Dans le même temps, une grande quantité d’eau s’est infiltrée dans l’usine. Le peroxyde, est connu pour s’enflammer à la surface de l’eau et dégager des fumées noires contenant du CO2. Ces fumées sont irritantes pour les yeux, la peau et les poumons.

Publicité

Dans un communiqué, le groupe Arkema a fait savoir qu’il demeure un risque de nouvelles explosions. Par ailleurs, il appelle les riverains à ne pas réintégrer la zone d’évacuation qui avait été précédemment établie par les autorités dans un rayon de 2,5 km.

Une explosion anticipée

Rappelons que les autorités avaient déjà prévenu quant à ces explosions. Ces fuites de peroxyde ne devraient pas présenter de danger notable pour l’homme. Cependant, quelques cas dits mineurs ont été enregistrés. Un shérif adjoint a été conduit à l’hôpital après avoir inhalé des émanations chimiques et neuf autres personnes se sont rendues à l’hôpital par précaution, a fait savoir la police locale.

D’autres explosions sont à prévoir car “Le peroxyde organique doit être conservé à des températures froides, et comme l’usine est à l’arrêt, le produit n’est plus réfrigéré ce qui entraîne sa dégradation et augmente le risque d’explosion et d’incendie”, explique le porte-parole.

Pub


Tags

Eunice Kouamé

Je suis Eunice KOUAME, une jeune femme passionnée de lecture, de développement personnel et de relations humaines en général. J'aime voyager, rigoler, cuisiner et surtout écrire. Vous pourrez consulter mes articles dans les rubriques conseils, couple, relations, actualités, inspiration, politique et chroniques( mon nouveau bébé ;) ) eunice.kouame@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer