USA

USA: Trump autorise la révélation d’informations classées sur l’assassinat de John Kennedy

Il y a quelques jours, plus exactement samedi derniers, Donald Trump a autorisé que soient publiés des milliers de nouveaux documents concernant l’assassinat de John F. Kennedy.

Cette nouvelle devrait réjouir plus d’un et faire taire les rumeurs de théorie du complot. Ces informations étaient maintenues sous scellés depuis plus de 50 ans. Pour cela, Donald Trump a publié sur son compte Tweeter : « Sous réserve de la réception de nouvelles informations, je vais autoriser, en tant que président, que les DOSSIERS JFK longtemps bloqués et classés top secret soient ouverts ».

 

Publicité

Les conditions de l’assassinat de JFK

Sur le site Wikipédia, on peut lire un descriptif de l’assassinat du président. En approchant le Trade Mart, John Kennedy fut touché par une balle. Beaucoup le virent se tasser légèrement sur son siège et porter les mains à la gorge. Selon la version officielle une balle l’avait frappé dans le haut du dos et était ressortie par la gorge. D’autres cependant, estimaient que la balle à la gorge avait été tirée par devant et que c’est une autre balle qui le frappa au dos. Cette thèse a été rejetée par l’autopsie et fixe la blessure dans le dos plus bas, d’après le trou relevé dans le veston de Kennedy.

 

Théories du complot

L’assassinat le 22 novembre 1963 de John Kennedy à Dallas, au Texas, alimente depuis des décennies les théories du complot. En effet, plusieurs personnes doutent que le tireur, Lee Harvey Oswald, ait agi tout seul. Après que le film « JFK » d’Oliver Stone soit sorti en 1991, un débat s’éleva encore avec les suspicions de complot. Une loi fut donc signée en 1992 imposant la publication de ces documents, tout en conservant une partie sous scellés. Cette conservation allait jusqu’à la date limite du 26 octobre 2017.

Pour des questions de sécurité nationale, Donald Trump peut encore décider de maintenir certains secrets sur cet assassinat. Une possibilité que semble exclure le président américain. Il a par un de ses porte-paroles déclaré : « Le président estime que ces documents devraient être rendus accessibles dans l’intérêt d’une transparence complète, à moins que les services (de renseignement et sécurité) ne fournissent une justification claire et convaincante liée à la sécurité nationale ou au maintien de l’ordre ».

 

La CIA encore sous les feux des projecteurs

Selon le “Politico”, Trump serait sous pression, de la CIA pour qu’il empêche la publication de certains feuillets. Sont concernés, ceux datant des années 1990 car ils pourraient exposer des agents et informateurs encore en activité.

Pub


Rappelons que selon un sondage Gallup de l’époque, 61 % des Américains pensaient encore qu’Oswald, assassiné deux jours après la mort de JFK, n’était pas le seul assassin.

Nombreux sont ces américains qui espèrent que la publication des derniers documents mettra un terme aux thèses les plus folles (que nous développerons dans un autre article). Mais les spéculations pourraient repartir de bon train si des documents sont maintenus secrets.

Tags

Eunice Kouamé

Je suis Eunice KOUAME, une jeune femme passionnée de lecture, de développement personnel et de relations humaines en général. J'aime voyager, rigoler, cuisiner et surtout écrire. Vous pourrez consulter mes articles dans les rubriques conseils, couple, relations, actualités, inspiration, politique et chroniques( mon nouveau bébé ;) ) eunice.kouame@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer