À la UneFootball
A la Une

La version d’Achraf Hakimi : « J’ai été piégé »

Le joueur du Paris Saint-Germain a déclaré à un ami qu’il se sentait trompé après avoir été accusé de viol.

 

Achraf Hakimi ne s’est pas encore exprimé publiquement après avoir été accusé de viol en France. Cependant, le footballeur s’est entretenu avec ses amis et il leur a fait part de ses impressions sur ce qui se passe avec la jeune femme avec qui il a séjourné.

Selon les informations données ce week-end par Fiesta , l’un des meilleurs amis du joueur du Paris Saint-Germain aurait eu l’occasion de partager ses impressions avec le footballeur, qui, selon l’émission Telecinco, lui aurait assuré qu’« il a été piégé. »

De même, l’arrière droit du club parisien, avant que la nouvelle n’éclate mondialement, aurait déjà dit à son ami qu’il « s’est senti trompé » .

Pour le moment, le footballeur continue de se taire publiquement, tout comme sa femme, l’actrice Hiba Abouk, qui ne s’est pas prononcée sur l’incident dont son mari est accusé, bien qu’elle ait supprimé une partie des images qu’ils partageaient ensemble sur les réseaux sociaux.

En attendant, le joueur attend toujours les suites de l’enquête ouverte d’office par le parquet de Nanterre après que la victime présumée s’est rendue au commissariat du Val-de-Marne pour donner sa version. Bien qu’elle n’ait pas voulu porter plainte ni se soumettre aux examens médicaux qui lui étaient proposés, les autorités ont estimé qu’il y avait des indications pour lesquelles elles devaient étudier le cas.

Selon le jeune homme de 24 ans, les deux auraient commencé à parler via Instagram en janvier et, après avoir rejeté quelques invitations de sa part pour dîner et aller dans une boîte de nuit à Paris, ils ont finalement décidé de se rencontrer le soir du 25 février à son domicile. Le joueur aurait envoyé un VTC pour la récupérer et, une fois chez le joueur, l’affaire aurait dérapé .

« Les choses sont devenues incontrôlables. Achraf l’embrassa sur la bouche, souleva ses vêtements et embrassa ses seins malgré son refus. Il a pratiqué des attouchements vaginaux malgré, encore une fois, qu’elle ait résisté » , selon Le Parisien . De son côté, l’avocate du footballeur, Fanny Colin, a déclaré qu’Hakimi était « calme et disponible pour la justice » et qu’il s’agissait « d’une tentative d’extorsion ».

Ahmad Diallo

Je suis Ahmad Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Email : aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page