Nigeria
A la Une

Xénophobie : « A Rome, fais comme les Romains », le message de Muhammadu Buhari aux Nigérians

L’Afrique du Sud et le Nigeria ont condamné une fois de plus la récente vague d’attaques violentes contre les étrangers.

Les deux pays ont réitéré leur position lors de la première visite d’État organisée par l’Afrique du Sud sous la sixième administration.

Publicité

Le Président Cyril Ramaphosa a reçu jeudi son homologue nigérian, Muhammadu Buhari, pour une visite d’Etat. Le Président nigérian était accompagné d’une délégation composée de ministres et de hauts fonctionnaires.

Cette rencontre était l’occasion pour les deux dirigeants de tirer un trait sur les récents incidents qui pouvaient porter atteinte aux relations entre l’Afrique du Sud et le Nigeria.

« L’Afrique du Sud fait partie intégrante du continent africain et, dans ce contexte, plaide pour une Afrique pacifique, dynamique et durable. En tant qu’Africains, nous avons tous un engagement commun à promouvoir la paix et une plus grande unité continentale », a déclaré le Président Ramaphosa.

Son homologue a souligné que l’état de droit devait prévaloir et que les services de renseignement de sécurité et de police devaient être en état d’alerte maximale en prévision de toute attaque potentielle. Il a également saisi cette occasion pour adresser un message à ses citoyens

« Je pense que les Nigérians connaissent la position des dirigeants selon laquelle quand vous êtes à Rome, vous faites comme les Romains. Quand vous êtes dans un pays, vous restez avec les gens et vous respectez les lois de ce pays. Si vous ne respectez pas les lois, les citoyens de ce pays ne l’accepteront pas ».

Pour éviter que de telles attaques ne se reproduisent à l’avenir, les deux Présidents ont approuvé la création d’un mécanisme d’alerte rapide qui servirait de plate-forme de prévention et de surveillance.

Publicité 2


Au cours de la visite, les deux présidents ont noté l’ampleur de la coopération bilatérale entre les deux pays, qui couvre le commerce et les investissements, l’énergie, les mines, les questions de défense et de sécurité, la justice, la police, l’immigration, le tourisme, l’environnement, l’éducation, les transports ainsi que les sciences et technologies.

A cet égard, ils ont signé 32 accords et protocoles d’accord. Ils se sont engagés à veiller à ce que celles qui sont en vigueur soient pleinement mises en œuvre.

Crédit photo : globalvillageextra

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer