Afrique

Zimbabwe: Des infirmières grévistes licenciées

Alors qu’elles réclamaient de meilleures conditions salariales par une grève, des milliers d’infirmières au Zimbabwe ont été licenciées. L’annonce a été faite par le gouvernement zimbabwéen ce mardi 17 avril.

La raison évoquée par le vice-président Constantino Chiwenga dans un communiqué rendu public ce mardi soir est la suivante:  » Dans l’intérêt des patients et pour sauver des vies, le gouvernement a décidé de licencier toutes les infirmières en grève avec effet immédiat « .

Pour le gouvernement, les raisons de cette grève sont d’ordre politique. Le mouvement de grève des infirmières fait suite à celui des médecins, justes quelques semaines avant. Des malades n’ont pu accéder aux principaux hôpitaux cette semaine.

Pour remplacer celles qui viennent d’être licenciées, le vice-président a annoncé que des infirmières au chômage et à la retraite allaient être recrutées.

Le Général Chiwenga a déploré la grève des infirmières alors que le gouvernement a débloqué 17 millions de dollars de fonds destinés à améliorer leurs salaires. Il a ajouté que cet argent servira à payer les salaires de nouvelles infirmières.

Du côté de l’association des infirmières du Zimbabwe, le communiqué de M. Chiwenga ne change rien. Elle souligne être toujours en grève.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page