AfriqueSociété

Zimbabwe : Grace Mugabe visée par une enquête pour détention de faux diplôme

Les chercheurs de l’Université de Zimbabwe ont demandé à la commission anti-corruption de mener des enquêtes sur la façon dont l’ancienne première dame, Grace Mugabe a obtenu son diplôme de doctorat il y a de cela quatre ans.

Les chercheurs du département de sociologie ont affirmé qu’ils étaient « choqués » de voir le nom de Grace Mugabe figuré dans la liste des diplômés en 2014.

Publicité

« Ce fut un choc pour de nombreux membres du département, car beaucoup d’entre eux n’avaient jamais assisté à la présentation de son projet de recherche, son rapport d’avancement, et sa soutenance », peut-t-on lire dans la pétition des chercheurs.

« L’octroi du diplôme n’a donc pas suivi le processus auquel sont soumis les autres candidats, ce qui rend l’attribution de son diplôme très suspect ».

Grace Mugabe a reçu son diplôme en philosophie à côté de l’ancien vice-président, Joice Mujuru alors que Robert Mugabe était chancelier de l’université.

La thèse de doctorat de Mujuru a ensuite été publiée mais celle de Grace n’a jamais été disponible.

Le regretté auteur zimbabwéen Chenjerai Hove et ancien étudiant de cette université avait à cette époque écrit au vice-chancelier de l’université, Levi Nyagura, pour demander des explications.

« J’ai perdu la fierté et le prestige d’être un ancien étudiant de l’université que vous dirigez depuis que nos diplômes universitaires sont devenus un objet de risée », avait-t-il écrit.

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer