Côte d'IvoireSociété

Côte d’Ivoire: 7 personnes d’une même famille périssent dans un incendie

La Côte d’Ivoire est une nouvelle fois frappée par un incendie tragique qui vient de décimer une famille. En effet, une famille de sept personnes a péri, mercredi, dans les flammes à Divo, ville situé à 185km au centre-ouest du pays. L’annonce a été faite par le ministère de la solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté.

Dans un communiqué, le ministère annonce avoir envoyé une mission sur le terrain pour “constater les faits et apporter la compassion du gouvernement aux familles des victimes”.

Sur place, plusieurs sources concordantes soutiennent que l’incendie s’est déclenchée aux environs de 3h du matin. Les victimes étaient donc endormies au moment où les flammes ont envahi la concession. Le père de famille a été identifié comme un professeur de Sciences de la Vie et de la Terre (SVT). Il était en exercice au Lycée moderne de la ville, sise au quartier Konakro de Divo. « Outre l’enseignant, 4 de ses enfants ainsi que 2 de ses protégés ont péri asphyxiés », précisent-t-ils.

Publicité

Selon des sources sécuritaires, seule. « L’épouse de l’enseignant, commerçante et absente » a pu échapper à cet incendie « étrange » « les deux bouteilles de gaz ont curieusement été épargnées par le feu tout comme les installations électriques n’ont pas été endommagées ». 

Cet incendie intervient un mois après un drame similaire qui s’est produit à Grand Bassam. En effet, neuf personnes décédaient prises au piège dans l’incendie de leur habitation.

 

Source APA

Tags

Virginie KOSSONOU

Je suis Virginie Kossonou, journaliste/productrice ivoirienne. Retrouvez mes articles dans les catégories conseils et actualités sur la Côte d'Ivoire. +225 89686134 virginiek@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer