Afrique

Afrique : Un redoutable virus menace la production de manioc sur le continent

Le continent africain doit encore se battre pour la sauvegarde de son patrimoine agricole. En effet, selon des chercheurs, un redoutable virus menace la production de manioc sur le continent.

Le virus a été identifié il y a des dizaines d’années en Tanzanie, mais il a depuis migré progressivement vers l’Ouest du continent.

Les spécialistes l’appellent ‘l’Ebola du manioc’.

La sécurité alimentaire de la région est réellement menacée parce que les calculs démontrent que 80% de la population africaine consomme le manioc.

Publicité

Comment fonctionne le virus ?

Le virus se propage par des mouches blanches. Les hommes peuvent aussi être des vecteurs de transmission lorsqu’ils transportent les boutures de manioc. Or le manioc est une culture de subsistance primordiale en Afrique.

Financé par la Fondation Bill et Melinda Gates, un programme est mis en œuvre pour combattre la maladie avec bon espoir de la contenir, puis de la neutraliser.

« La striure brune du manioc, une maladie virale, qui cause la perte de 90 à 100% de la production en Afrique centrale, est en train de faire mouvement vers l’Afrique de l’Ouest. C’est une menace à prendre très au sérieux », explique à l’AFP le Dr Justin Pita, directeur exécutif du programme West africain virus epidemiology (Wave), axé sur la sécurité alimentaire et financé par la Fondation Bill et Melinda Gates.

Emeraude ASSAH

Crédit photo : ivorian.net

Tags

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. Quittez là hein comme vous avez fini avec la viende,maintenant c’est le manioc vous avez trouvés.Après maintenant c’est la pâte. Parce que le virus se trouve dans les choses que les africains aiment manger non?Tué nous et tout ça va finir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer