AfriqueNigeria

L’ancien président nigérian Obasanjo révèle comment il a construit une église en prison et gagné des âmes pour Dieu

L’ancien président nigérian, Olusegun Obasanjo, a révélé comment Dieu l’a amené à construire une église pendant son incarcération à la prison de Yola et plus tard à gagner les âmes de plusieurs détenus, y compris un voleur notoire  qui devint plus tard un pasteur de l’église baptiste.

S’exprimant à l’église baptiste de Shepherdhill à Lagos, dimanche dernier, pendant un service d’actions de grâce pour marquer son 80ème anniversaire, Obasanjo a appelé les Nigérians à travailler pour Dieu, peu importe les circonstances dans lesquelles ils se trouvent.

“Un, Dieu m’a fait construire une église», a dit M. Obasanjo. “C’est très inhabituel, j’ai demandé aux autorités pour le terrain, ils étaient réticents, mais finalement, ils m’ont donné le terrain et immédiatement nous avons commencé à recevoir des dons”.

Publicité

“(..) Où que vous soyez, vous pouvez toujours être utile à l’œuvre de Dieu. “

Obasanjo a aussi expliqué qu’il a obtenu l’approbation des autorités de la prison de cultiver la terre pendant sa détention et il cultivait «assez d’haricots pour nourrir tous les détenus et les gardiens».

Quand il a été transféré à la prison de Kirikiri à Lagos, l’ex chef d’Etat a confié qu’il est devenu le pasteur de la prison et a gagné plusieurs âmes pour Dieu.

“Il y avait un garçon qu’ils m’avaient présenté, son surnom était Baba Ali”, a rapporté l’ex président.

“Baba Ali était le chef des gangs armés dans le Nord. Et si vous étiez un voleur armé et que  vous arrivez nouvellement en prison, vous devez tout d’abord aller lui rendre hommage. Si vous sortiez, vous devez aller à lui et demander des instructions sur ce qu’il faut faire ensuite.

«J’ai donc appelé un jour Baba Ali et lui ai dit:« Tu ne viens pas à la communion, je veux que tu viennes à la fraternité. ». Et il a répondu : « Baba, ne t’inquiète pas du tout parce que Dieu ne peut jamais me pardonner. J’ai tué tant de gens dans ma vie, j’ai bu le sang de tant de gens, j’ai mangé la chair de tant de gens et Dieu ne me pardonnera jamais, alors ne perdez pas votre temps à mon sujet”.

Obasanjo a quitté Baba Ali pour un temps, puis est revenu plus tard pour continuer son évangélisation.

“Je suis retourné et ai dit: ‘Baba Ali, vous savez à propos de  ce que vous avez dit, que vous êtes un meurtrier, si vous avez tué une seule personne ou mille, vous êtes un meurtrier; Mais vous avez oublié que Moïse était un meurtrier, mais Dieu l’a utilisé pour faire sortir le peuple d’Israël d’Égypte?”

Publicité 2

“David était un meurtrier, mais Dieu l’a appelé l’homme selon son cœur. Au moment où je quittais la prison, j’ai dit à Baba Ali que s’il pouvait le faire et qu’il aimerait aller à l’école biblique, je l’enverrais à l’école biblique”.

Baba Ali a été libéré de prison deux ans après.  M. Obasanjo, a également affirmé au moment où il avait été élu président du Nigeria.

“Il lui a fallu deux ans pour venir me voir, quand il est arrivé à moi, je lui ai rappelé notre accord et il a dit qu’il était prêt à aller à l’école de la Bible”.

“Alors je l’ai envoyé au séminaire, Baba Ali a passé deux ans au séminaire. Aujourd’hui, il est pasteur d’une église baptiste.  Le frère cadet de Baba Ali l’a suivi et est également devenu un pasteur “, déclare Olusegun Obasanjo avec fierté.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page