Côte d'IvoireDivers

Arafat DJ: son ex-vigile relate ce qui s’était passé à son domicile avant l’accident

Aimé Kouassi Kouamé, ancien vigile à la résidence d’Arafat DJ est revenu sur les circonstances qui ont précédé l’accident mortel d’Arafat DJ, lors de son passage le 8 mai dernier à la radio ivoirienne, Vibe Radio. Il faut dire que cet ex-gardien a fait des révélations inédites sur les derniers instants avec son patron.

Aimé Kouassi Kouamé a surtout relaté les événements qui ont précédé l’accident du 11 Août 2019:

Publicité

 « Vers 16h le dimanche 11 Août, Patron Arafat m’a appelé pour me dire qu’il va sortir. Il m’a dit d’aller ouvrir la porte du garage et de lui apporter ses clés. Puisque c’est moi qui garde les clés de ses voitures, je lui ai apporté les clés de sa voiture BMW décapotable qu’il avait gagné au PRIMUD. Il s’est un peu énervé et m’a dit : Toi, qui t’a demandé les clés de voiture ? Est-ce que je t’ai dit que je sors en voiture ?», raconte-t-il dans un premier temps avant d’ajouter, « toute la journée du Dimanche 11 Août, lendemain de son concert au Yelams, le Boss Arafat avait la mine serrée, comme une personne qui n’était pas vraiment dans son assiette. J’ai couru rapidement pour lui apporter les clés de la moto, il a récupéré et a démarré, il est sorti de la maison, il était pratiquement 16h. Il avait porté un tee-shirt blanc sur lequel il avait mis un jacket. Son « bon petit » Roméo l’avait déjà devancé en taxi. Dans leur causerie, ils disaient qu’ils devraient aller à Biétry rencontrer le mécano de la moto ».

Pour rappel, Arafat DJ est décédé le 12 Août 2019 à la Polyclinique des Deux Plateaux suite à un grave accident de moto.

Crédit photo: Africa Top success

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page