USA

Black Lives Matter: Le mouvement perd tragiquement une de ses militantes

Le mouvement américain “ Black Lives Matter ” vient de perdre une de ses plus ferventes militantes. En effet, Erica Garner est décédée ce samedi à l’âge de 27 ans.

Erica Garner était la fille de Eric Garner, un afro-américain dont la mort lors d’une brutale interpellation policière avait déclenché une vague d’indignation aux États-Unis. C’est un véritable choc pour la communauté des activistes libéraux américains.

Publicité

L’histoire d’Eric Garner

En 2014, Eric Garner se faisait interpeller à Staten Island (New York) pour traffic illégal de cigarettes. Sur une vidéo montrant son arrestation, on le voit être étranglé par un policier blanc (technique interdite) pour dit-il, le maîtriser. Ensuite, on entend Eric Garner dire « I Can’t Breathe (Je ne peux pas respirer) ». Ce cri deviendra un slogan du mouvement Black Lives Matter.

Cependant, quelques mois après la mort d’Eric Garner, le policier a été disculpé. Ce verdict a été déclencheur de manifestations à travers le pays. Erica Garner était alors devenue l’une des figures du mouvement luttant pour la fin des brutalités policières. Elle avait notamment rencontré Barack Obama, alors président, pour discuter du problème racial aux États-Unis.

 

Une grande perte

Le décès de la jeune femme est une grande perte selon plusieurs mouvements activistes. Des personnalités comme Bernie Sanders ancien candidat à l’investiture démocrate pour qui elle avait fait campagne, lui a rendu hommage. En effet, dans son discours, il décrivait “une jeune femme exceptionnelle” et “une figure éminente du combat pour une réforme du système judiciaire”. Ensuite, c’est Bill de Blasio, le maire de la mégapole de New York, qui a affirmé que “son sens de la justice allait manquer à la ville”.

 

Publicité 2


Les circonstances de sa mort

Pour rappel, Erica Garner avait donné naissance, il y a quatre mois, à un petit garçon. Elle avait appelé ce dernier Eric, en hommage à son défunt père. Erica est décédée précisément d’un infarctus du myocarde à Woodhull Medical Center à New York. En Août, après la naissance de son fils, elle avait subi une crise cardiaque. Les docteurs avaient alors constaté que son cœur était large. En Décembre, elle avait subi une autre attaque cardiaque qui cette fois l’avait laissé avec de graves lésions cérébrales. Tombée dans le coma, elle meurt finalement le 30 décembre, entourée de sa famille.

Tags

Eunice Kouamé

Je suis Eunice KOUAME, une jeune femme passionnée de lecture, de développement personnel et de relations humaines en général. J'aime voyager, rigoler, cuisiner et surtout écrire. Vous pourrez consulter mes articles dans les rubriques conseils, couple, relations, actualités, inspiration, politique et chroniques( mon nouveau bébé ;) ) eunice.kouame@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer