À la UneBurkina FasoPolitiqueSociété

Burkina/ Condamné à 20 ans, le Général Diendéré sort de prison et assiste aux obsèques de sa mère

Le Général Gilbert Diendéré, condamné au Burkina pour le coup d’Etat manqué de septembre 2015, a assisté aux obsèques de sa mère défunte. Un geste des autorités Burkinabè très apprécié par des citoyens qui y voient une bonne action d’humanisme.

Gilbert Diendéré, l’ex-homme fort du Régiment de Sécurité Présidentielle au Burkina sous Blaise Compaoré a participé aux funérailles de sa mère en homme libre. Le Général Diendéré purge pourtant une peine de 20 ans de prison.

Il avait été jugé coupable dans le procès du putsch manqué de septembre 2015, coup d’Etat taxé du “plus bête au monde”. Autorisé à assister aux obsèques de sa mère décédée le 10 janvier 2021, Diendéré a pu sortir de prison et s’est rendu dans sa région au nord du Burkina.

Les obsèques ont eu lieu à Bogodogo, ensuite à Song-Naaba, à 7 km de Yako, dans la région du Nord du Burkina. C’est en ces lieux que l’enterrement se fera le 14 janvier 2020. Dans des photos, on peut voir Gilbert Diendéré s’incliner sur le corps de sa mère pour lui dire un dernier adieu. La permission à lui accordée est un signal important pour la réconciliation pensent certains Burkinabè.

Burkina/ Condamné à 20 ans, le Général Diendéré sort de prison et assiste aux obsèques de sa mère
Le Général Gilbert Diendéré (en blanc) s’inclinant sur la dépouille mortelle de sa génitrice

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page