Coronavirus

Cameroun/ Coronavirus : les personnels de santé doutent de l’efficacité des vaccins chinois

Le personnel de santé camerounais se dit réticent à prendre les vaccins contre le coronavirus offerts par la Chine, car il doute de son efficacité.

Dimanche, 200 000 doses de Sinopharm sont arrivées dans la capitale camerounaise. Le Premier ministre Joseph Dion Ngute a accepté le don de vaccins au nom du président Paul Biya à l’aéroport international de Yaoundé, lors d’une cérémonie retransmise en direct par la chaîne nationale.

Publicité

Cependant, le même jour, à Pékin, un responsable chinois a déclaré que les vaccins chinois offraient une faible protection contre le coronavirus et que les autorités cherchaient des moyens d’accroître leur efficacité, selon l’Associated Press.

Au Cameroun, certains professionnels de la santé doutent de l’efficacité du vaccin Sinopharm.

« Le gouvernement aurait dû donner plus de temps pour que des essais soient réalisés afin de voir si les effets secondaires sur les Camerounais sont supportables ou non », a déclaré Honorine Aza, une infirmière cité par Cameroononline.  « A quoi bon se précipiter avec un vaccin arrivé au Cameroun le dimanche et demander aux agents de santé de se faire vacciner immédiatement ? Je préfère d’autres méthodes préventives comme le lavage des mains à l’eau et au savon, le port de masques, la distanciation sociale et l’évitement des lieux surpeuplés ».

Le ministre de la Santé, Manaouda Malachie, a été le premier à se faire vacciner. Il affirme que le vaccin est sûr et a encouragé tout le monde à se faire vacciner volontairement.

Bien qu’il comprenne que certaines personnes soient effrayées par les informations selon lesquelles de faux vaccins ont été découverts en Chine, il souligne que les vaccins arrivés au Cameroun proviennent directement de l’usine qui les fabrique en Chine. Selon M. Malachie, bien qu’il puisse y avoir des effets secondaires, il n’existe aucune preuve scientifique d’un lien de causalité entre un décès et le vaccin contre le coronavirus.

Publicité 2

Lundi, le Conseil médical du Cameroun a déclaré qu’environ 400 personnes – dont 90 agents de santé – avaient reçu le vaccin de Sinopharm.

Le gouvernement avait prévu qu’au moins 1 000 personnes seraient vaccinées 24 heures après l’arrivée des doses.

Crédit photo : msf

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page