AfriqueMusiquePolitique

Côte d’Ivoire : « Dans un État normal, Bédié, Ouattara et Gbagbo ne doivent plus diriger » Tiken Jah

L’une des stars du raggae ivoirien Tiken Jah a affirmé que « dans un Etat normal, Bédié Ouattara et Gbagbo ne doivent plus diriger », lors d’une émission sur la radio française RFM.

Sur le continent africain en général et plus particulièrement en Afrique de l’Ouest, les dirigeants n’arrivent très souvent pas à résister à la tentation de d’excéder le nombre de mandat présidentiel prévu par leur constitution. Dans cette optique-là, le propriétaire du tube « 3e dose » a mis les différents chefs d’Etat africains en garde.

Publicité

Pour l’artiste panafricaniste, les citoyens sénégalais n’accepteront jamais un troisième mandat pour l’actuel président en exercice Macky Sall, puisque, estime-t-il, cela empêche l’émergence de la nouvelle génération. De même, pour ce qui est des autres pays africains, l’artiste pense qu’une nouvelle conscience citoyenne est en train de voir le jour et s’opposera au troisième mandat.  

« Je suis opposé farouchement à un troisième mandat en Afrique », a déclaré le reggaeman.

« Dans un État normal, Bédié, Ouattara et Gbagbo ne doivent plus diriger » puisqu’à sa perception, le temps de ces présidents est déjà révolu. « Ils ne doivent plus chercher à participer à une élection présidentielle ». a-t-il ajouté

Tags

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer