Côte d'IvoireEconomieSociété

Côte d’Ivoire : la ville d’Abidjan abrite le premier Sommet virtuel mondial sur le caoutchouc

Côte d’ivoire abrite depuis hier le premier Sommet virtuel mondial de caoutchouc en sa capitale économique, la ville d’Abidjan. Ouvert le mardi 08 juin 2021, le Sommet virtuel a pour thème : « Affronter l’avenir : Inclusivité, durabilité et croissance pour la nouvelle normalité ».

Organisée par l’Association des professionnels du caoutchouc naturel (APROMAC) et le Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles (FIRCA) avec le soutien du Conseil Hévéa-Palmier à Huile (CHPH), ce grand rendez-vous économique résulte de l’initiative Groupe international d’étude sur le caoutchouc (IRSG).

Publicité

Le premier ministre ivoirien de Patrcik Achi, par ailleurs parrain de la cérémonie s’est dit honoré que la Côte d’Ivoire soit l’hôte de ce tout premier Sommet virtuel sur le caoutchouc. « Nous voyons dans cet évènement, la reconnaissance de la place croissante prise par l’Afrique dans l’économie mondiale du caoutchouc. Nous sommes pleinement confiants de ce rôle nouveau que joue notre continent comme notre pays et nous en sommes fiers », a-t-il déclaré.

Le Sécretaire général Pinozzoto Salvatore a invité les participants de ce sommet d’Abidjan à identifier des politiques qui vont renforcer le leadership du caoutchouc naturel avec l’accès à des systèmes innovants. « L’année 2021 doit être maquée par des idées innovantes qu’on adoptera avec optimisme et confiance pour les prochaines décennies », a-t-il déclaré.

Le président des travaux de sommet, le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, a rappelé que la Côte d’Ivoire demeure le premier producteur de caoutchouc naturel en Afrique.

Publicité 2

Elle  occupe également la quatrième place mondialement avec 950 000 tonnes en 2020. Il a confié qu’après les difficultés des trois dernières années, l’Etat vise la transformation de toute la production locale. Ce pourquoi, il sera question d’élever les capacités d’usinages à 400 000 tonnes. Pour atténuer l’impact de la Covid-19, le ministre Kobeban Adjoumani a révélé que l’Etat a consenti un appui financier de 03 milliards Fcfa en faveur des petits producteurs.

Le premier Sommet Virtuel mondial sur le caoutchouc prendra fin le 11 juin 2021

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page