Afrique

Cyclone Kenneth : L’ONU annonce une aide de 13 millions de dollars au Mozambique

L’Organisation des nations unies a annoncé dimanche l’octroi de 13 millions de dollars au Mozambique pour aider à faire face aux inondations massives et aux destructions causées par le cyclone Kenneth, la deuxième tempête tropicale qui a frappé le pays en quelques semaines.

Le cyclone Kenneth a balayé jeudi la province de Cabo Delgado, au nord du Mozambique, juste au moment où le pays se remettait du cyclone Idai qui a fait plus de 500 morts.

Publicité

Selon les météorologues, le cyclone Kenneth pourrait déverser deux fois plus de pluie sur le nord du Mozambique qu’Idai.

La tempête a déjà causé au moins 38 morts et on estime à 160 000 le nombre de personnes en danger, avec de nouvelles pluies torrentielles prévues dans les prochains jours.

Dimanche, l’ONU a déclaré qu’elle accorderait 13 millions de dollars en fonds d’urgence pour aider à fournir de la nourriture et de l’eau et réparer les dommages causés aux infrastructures.

« Cette nouvelle allocation des fonds du CERF aidera les partenaires humanitaires à intensifier leur interventions pour répondre aux besoins des personnes les plus vulnérables à la suite du cyclone Kenneth », a déclaré le chef de l’aide humanitaire des Nations Unies, Mark Lowcock.

Plus tôt en avril, le Fonds monétaire international (FMI) a accordé au pays d’Afrique australe une facilité de crédit de 118,2 millions de dollars, la Banque mondiale estimant que le Mozambique et d’autres pays touchés par la tempête tropicale auront besoin de plus de 2 milliards de dollars pour se relever.

Crédit photo : rfi

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page