Côte d'IvoireDivers

Côte d’Ivoire: un élève condamné à 2 mois de prison à Bouaké. La raison.

Un élève dans la ville de Bouaké a été condamné à 2 mois de prison ferme pour fraude à l’examen du baccalauréat. Cette décision émane de la justice ivoirienne selon plusieurs sources concordantes.

L’élève Kouassi, âgé de 21 ans a été reconnu coupable de fraude à l’examen du baccalauréat 2017 par le tribunal de 1ère instance de Bouaké.

Publicité

Les faits…

Il a été surpris, jeudi dernier, dans une salle d’examen du Collège Yamoussou (Nord de Bouaké), en possession d’un téléphone portable contenant les corrigés de l’épreuve du jour (Espagnol), il écope donc de 2 mois de prison fermes, et devra payer 50 000 FCFA à titre d’amende.

“J’ai oublié mon portable dans ma poche, mais je ne l’ai pas consulté pour faire mon devoir d’espagnol”

Interrogé pour son plaidoyer, l’accusé ne reconnaît pas les charges contre sa personne.

‘’J’ai oublié mon portable dans ma poche, mais je ne l’ai pas consulté pour faire mon devoir d’espagnol’’, a tenté d’expliquer le prévenu à la barre, sans succès.

‘’Epreuves de français le lundi et épreuves d’espagnol le jeudi, ça fait quand même trop de coïncidence’’, a jugé pour sa part, le président de l’audience, Agoh Amani, qui, après délibération avec les deux autres juges, a reconnu le prévenu coupable des faits de fraude à un examen scolaire, en le condamnant à deux mois d’emprisonnement, assorti d’une amende de 50 000 FCFA.

Le jury avait opté pour 6 mois d’emprisonnement avec sursis.

Emeraude ASSAH

Tags

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer