USA

Elle frappe son mari parce qu’il refuse de satisfaire ses désirs s*xuels

Sondra Earle-Kelly, est une américaine de 51 ans qui vit en Caroline du Sud plus précisément à Charlotte. Elle  a été arrêtée pour violence domestiques après avoir copieusement frappé son époux à coup de nunchakus parce qu’il refusait d’assumer son «  devoir conjugal » comme nous le précise le site popafro du 3 février 2016.

En effet, la victime qui était assis paisiblement devant son poste téléviseur  s’est formellement opposée à toute relation s*xuelle avec son épouse. Frustrée et énervée, Sondra Earle-Kelly a commencé à lui envoyer des objets en céramique au visage, avant de le frapper à coups de nunchakus.

Publicité

Selon le Charlotte Observer la police de Rock Hill a été alertée par les voisins et a retrouvé l’époux couvert de sang en arrivant au domicile du couple. D’après le témoignage de la victime,  Sondra « l’attaquait avec tout ce qu’elle avait sous la main ». Il a précisé que sa femme l’avait battu au visage plusieurs fois à l’aide des nunchakus, et a prouvé aux policiers des marques profondes sur ses bras. Les agents lui ont proposé de l’amener à l’hôpital, mais il a refusé.
Quant à Sondra Earle-Kelly, elle a déclaré aux forces de l’ordre ne pas connaître l’origine des blessures de son mari. Selon la police, elle a tenté d’utiliser ses mutilations faites par elle-même sur l’abdomen pour essayer de retourner la situation en sa faveur. De plus, elle a avoué avoir pris du Xanax dans la nuit : un abus d’anxiolytique l’aurait poussé à cet accès de colère.

Elle a été conduite aux urgences par la police, et transportée en prison par la suite. Elle devrait dans les jours, comparaître devant un tribunal après avoir été  libérée contre une caution de 15 000 dollars.

Qu’en pensez-vous ?

Source : popafro.com

Tags

Articles similaires

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer