Divers

Elle tue son amant, prépare son corps, et le sert comme repas à des travailleurs

Ce que vient de réaliser cette femme n’est pas seulement cynique, l’acte est tout aussi incroyable! Tuer son amant et cuisiner son corps pour le servir comme repas à des travailleurs, voici le crime qu’une femme de nationalité marocaine a commis aux Emirats Arabes Unis.

La découverte n’a été faite que lorsque le frère de la victime est allé le chercher chez eux, dans la ville d’Al Ain, qui se trouve à la frontière avec Oman. Chez son frère qui habite la maison avec son amante, il fait une découverte loin d’être anodine: une dent qui se trouve dans le mixeur. C’est cette dent remise à la police qui a permis, après des tests ADN, de savoir qu’il s’agissait de la dent de son frère, l’amant de la Marocaine.

Comment en est-on arrivé là?

La Marocaine a tué son amant, a cuisiné son corps avant de le servir dans des plats de riz à des travailleurs pakistanais non loin de sa maison.

Publicité

Interrogée par la police sur les motivations de son crime, la femme a avoué avoir tué son mari, pour protester contre sa décision d’épouser une autre femme. “Il s’agissait d’un moment de folie”, a-t-elle déclaré à la police, selon BBC qui cite The National, le journal d’Etat.

La police n’en sait pas davantage sur les circonstances du meurtre, mais affirme qu’il aurait été commis il y a trois mois.

Lorsqu’il a demandé à savoir où se trouvait son frère, la femme a répondu dans un premier temps, qu’il avait été expulsé. Mais devant la police, elle a éclaté en sanglots, et avoué son crime, relate Gulf News, un média basé à Dubai.

La meurtrière a également déclaré avoir bénéficié de l’aide d’une amie pour nettoyer la maison après son forfait

Le couple vivait ensemble depuis sept ans. La femme, âgée d’une trentaine d’années, sera jugée dans les prochains jours.

Hartman N’CHO

Publicité 2


Image: Youtube

 

Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer