France

Emmanuel Macron : « Je veux transformer les colères en solutions »

Emmanuel Macron veut « transformer les colères en solutions ». Depuis que la France a acquise son indépendance, jamais une crise n’a battu le record des ‘’gilets jaunes’’.

L’affaire semble échapper aux mains de son président Emmanuel Macron qui cherche impatiemment des solutions.

Publicité

En effet, au lendemain de l’acte 9 des « gilets jaunes » et avant le début du grand débat national prévu mardi 15 janvier, le président de la République française, Emmanuel Macron, a adressé une lettre aux Français le dimanche 13 janvier 2019.

Macron a adressé à l’ensemble des concitoyens français environ 3000 mots via les médias internationaux et réseaux sociaux.

D’après RFI, le numéro un de la France dans cette lettre dénonce les actes de violences et les pressions commises par certains « gilets jaunes » depuis le début de la mobilisation.

Toutefois il en appel à un dialogue autour du grand débat national. « J’appelle le plus grand nombre de Français à prendre part au grand débat national afin de transformer les colères en solutions ».

Ce grand débat se fera selon un ordre préétabli par un questionnaire et sur 4 thèmes précis notamment la démocratie, la transition écologique, la fiscalité ou l’immigration.

« Vos propositions permettront donc de bâtir un nouveau contrat pour la Nation, de structurer l’action du Gouvernement et du Parlement, mais aussi les positions de la France au niveau européen et international », précise Emmanuel Macron.

Emeraude ASSAH

Crédit photo : Afrikmag

Tags

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer