Divers

Nigeria:”Si votre mari épouse une nouvelle femme, soutenez-le et appréciez-le”

Nigeria:"Si votre mari épouse une nouvelle femme, soutenez-le et appréciez-le"

Oustaz Sa’eed Abdur-Rauf, érudit islamique et directeur de l’Institut international de thérapie islamique au Nigeria, a appelé les femmes, en particulier les musulmanes, à accepter la réalité de la polygamie dans l’établissement de relations durables.

M. Abdur-Rauf, également directeur général de De Minaret International, Abuja, a lancé cet appel samedi à Ibadan lors de la 4ème conférence annuelle du Ramadan organisée par le district d’Oyo de The Criterion, une association de femmes musulmanes dans le monde des affaires et des professions libérales.

Publicité

Dans la conférence ayant pour thème «Le chaos conjugal: l’antidote islamique», Abdur-Rauf a déclaré que la polygamie était une loi de Dieu.

«En tant que femme musulmane, vous devez savoir qu’il n’y a pas d’alternative. Si votre mari apporte une nouvelle femme, vous devriez pouvoir la supporter. Ce n’est pas facile, mais vous devez être capable d’apprécier et de le supporter », a-t-il déclaré.

M. Abdur-Rauf, qui a cité la polygamie, les problèmes financiers, les déclarations blessantes et le rôle du diable comme facteurs affectant le front intérieur, a déclaré que l’antidote le plus important était la crainte de Dieu.

Il a exhorté les couples à toujours prier et à faire preuve de patience en période de difficultés financières plutôt que de s’effondrer pour des procès mineurs. Il a mis les couples en garde contre les propos blessants, les exhortant à faire preuve d’humilité et à apprécier le sentiment de fierté de chacun.

Publicité 2


«Dans tous les temps, il doit y avoir un chef. Nous avons le père en tant que maître de la maison tandis que la femme est censée être soumise. Le mari doit traiter et utiliser ses pouvoirs avec la crainte de Dieu. Nous devons toujours être conscients de nos propos blessants les uns contre les autres. Ces propos sont parfois impardonnables et aggravent le problème du front intérieur », a-t-il déclaré.

M. Abdur-Rauf a conclu que le problème des mariages ne demandait qu’une expression de piété et de crainte de Dieu, ajoutant qu’il y aurait paix et réconfort lorsque le couple serait pieux et pourrait identifier les droits de chacun.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer