AfriqueDivers

Ghana: Découvrez Enyonam, l’enseignante des mathématiques sans bras qui écrit avec ses dents

La situation d’une enseignante de mathématiques du nom d’Enyonam est devenue virale sur les réseaux sociaux à cause de sa détermination, son altruisme et sa capacité à autonomiser les enfants malgré son handicap.

Un hashtag qui a été lancé sur Twitter, a conduit à la découverte d’une enseignante de mathématiques, donnant des cours à ses élèves en se servant de ses dents pour écrire, car n’ayant pas de bras.

Publicité

Bien avant l’apparition du Coronavirus, des photos la montraient en train d’enseigner les mathématiques. Il est rapporté qu’elle était enseignante à l’école R / C Addo-Agyiri.

L’on a pas une confirmation qu’elle continue toujours à donner des cours dans cette école.

Ghana: Découvrez Enyonam, l'enseignante des mathématiques sans bras qui écrit avec ses dents

Un hashtag qui a été lancé sur Twitter, «#GhanaTrueHero», a cherché à célébrer les ghanéens qui se sacrifiaient pour leur pays.

La photo, depuis qu’elle a été postée, a conquis les cœurs de nombreux ghanéens qui ont été étonnés de l’altruisme de l’enseignante.

On se souvient qu’il y a quelques mois, un enseignant en TIC, Owura Kwadwo Hottish, qui donnait des cours à ses étudiants sans ordinateur, est également devenu populaire sur les médias sociaux et son héroïsme a été partagé dans le monde entier sur de nombreux sites d’information internationaux.

L’enseignant en TIC, avait même reçu le tout premier don d’un ordinateur portable de l’Université de Leeds. Le géant des TIC, Microsoft avait aussi promis de «préparer» le professeur de TIC pour l’aider à mieux enseigner.

Ghana: Découvrez Enyonam, l'enseignante des mathématiques sans bras qui écrit avec ses dents

Crédit photo: Twitter et bored panda

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page