AfriqueGhana
A la Une

Ghana : l’ambassadeur d’Australie se fait couper les cheveux dans un salon de coiffure local

L’ambassadeur d’Australie au Ghana, Gregory Andrews prend son temps pour explorer ce que le pays a de beau à lui offrir.

Avec son statut social, on pourrait s’attendre à ce qu’il ne fréquente pas n’importe quel lieu ou n’importe qui.

Publicité

Mais M. Gregory Andrews, qui semble être simple et humble a mis cet orgueil de côté, pour se rendre dans un salon de coiffure local et se faire couper les cheveux.

Il est certain qu’il est financièrement indépendant pour se permettre d’aller dans les salons de coiffure les plus luxueux et coûteux, mais il a opté pour un salon local.

Ses abonnés l’admirent sur les réseaux sociaux après avoir partagé ses photos.

 Partageant l’une des photos sur Twitter, il a écrit:

 « Merci à Ishmael, un coiffeur local que j’ai rendu visite aujourd’hui à Liberation Link, je regarderai la pièce la semaine prochaine lorsque je rencontrerai le ministre des Affaires étrangères du Ghana, l’hon. Shirley Ayorkor Botchwey. La réunion sera ma première occasion officielle de dire «merci de m’avoir invité» au gouvernement du Ghana. »

Publicité 2

Greg a noté qu’il était impressionné par la coupe de cheveux après qu’une internaute ait relevé le fait que le coiffeur avait placé la main sur la tête de l’ambassadeur lors de la prise de photos.

Ghana : l’ambassadeur d'Australie se fait couper les cheveux dans un salon de coiffure local

Voir plus de photos ci-dessous…

Ghana : l’ambassadeur d'Australie se fait couper les cheveux dans un salon de coiffure local
Ghana : l’ambassadeur d'Australie se fait couper les cheveux dans un salon de coiffure local

Un coiffeur noir du nom de Alonzo Herndon est entré dans l’histoire en devenant le premier entrepreneur afro-américain à devenir millionnaire.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page