Divers

Ghana: Un ancien agent de morgue raconte sa première expérience sexuelle avec un cadavre

Un ancien agent de morgue locale, qui s’est maintenant converti en chauffeur de taxi a raconté comment il avait couché avec des cadavres dans une morgue pendant un an, dans un établissement non divulgué au Ghana, rapporte Brainnews.

Dans une interview avec Ghanaweb, le chauffeur de taxi qui a requis l’anonymat a avoué qu’il avait couché avec des cadavres de femmes pour satisfaire ses désirs sexuels.

Publicité

« J’ai perdu ma virginité à l’âge de 24 ans avec une femme décédée récemment amenée à la morgue », a déclaré l’homme.

Bien qu’il ne regrette rien de ses actes insensés, il a souligné que la situation est une tradition chez la plupart des agents de la morgue qui s’y engagent pour vaincre leurs peurs.

«J’ai commencé à travailler à la morgue à l’âge de 24 ans, lavant les cadavres pendant le quart de nuit. Je sortais avec quelqu’un au cours de cette période de ma vie, mais je n’avais encore jamais eu de rapport sexuel. “, affirme-t-il.

« Une très belle jeune femme a été déclarée morte à l’hôpital et amenée à la morgue, après avoir vu les perles autour de sa taille dotées d’énormes fesses m’a excité et j’ai couché avec ce corps sans vie. J’ai travaillé à la morgue pendant un an», a-t-il ajouté.

Parlant avec confiance, le conducteur, qui est actuellement marié à deux femmes, a six enfants. Il a déclaré qu’il aimait être un nécrophile parce qu’il avait de la vitalité chaque fois qu’il couchait avec le corps d’une femme.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer