Uncategorized

Guerre/ La Biélorussie met en garde après des tirs de missiles de l’Ukraine sur son territoire

Le président Loukachenko a, dans une adresse à ses compatriotes, annoncé une nouvelle qui pourrait faire rentrer son pays en guerre. Selon ses informations, l’Ukraine a tenté de détruire des infrastructures militaires dans son pays. Il a qualifié cette tentative qui s’est avérée infructueuse de provocation alors que son pays se refuse à participer à la guerre en Ukraine.

Une provocation, c’est ainsi que le président de la Biélorussie décrit la tentative de l’armée ukrainienne de mener des opérations militaires sur son territoire. D’un ton grave, Loukachenko, allié traditionnel de Vladimir Poutine a dénoncé les attaques de l’armée ukrainienne. S’il ne veut pas s’engager dans le conflit à ses frontières, le président de la Biélorussie met toutefois son voisin en garde.

« On nous provoque. Je dois vous dire qu’il y a environ trois jours, peut-être plus, on a essayé depuis l’Ukraine de frapper des cibles militaires au Bélarus. Dieu soit loué, nos systèmes anti-aériens Pantsir ont intercepté tous les missiles tirés par les forces ukrainiennes », a affirmé le numéro un biélorusse Alexandre Loukachenko, cité par l’agence de presse d’Etat Belta.

Une nouvelle tentative peut précipiter la Biélorussie dans une spirale contre l’Ukraine. Pour Kiev, c’est un risque incalculable qui est pris. En effet, ce serait du pain bénit pour la Russie. Moscou va aller prendre la Biélorussie comme base arrière pour pénétrer par le nord de l’Ukraine. Volodymyr Zelensky à qui l’est échappe désormais gagnerait à ne pas se hasarder sur ce terrain.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page