Nigeria
A la Une

Arrestation d’Ismaila Mustapha, le Nigérian qui menait une vie extravagante à Dubaï

Le célèbre millionnaire nigérian Ismaila Mustapha a récemment été arrêté dans son pays pour blanchiment d’argent.

La Commission des crimes économiques et financiers a fourni des détails sur l’arrestation d’Ismaila Mustapha.

Publicité
Arrestation d'Ismaila Mustapha, le Nigérian qui menait une vie extravagante à Dubaï

M. Mustapha, plus connu sous le nom de « Mompha », a été arrêté à l’aéroport international Murtala Muhammed de Lagos alors qu’il tentait de quitter le Nigeria pour Dubaï le 18 octobre, a déclaré la commission dans un communiqué.

Le président par intérim de la commission Ibrahim Magu, a déclaré qu’Ismaila et son complice libanais, Hamza Koudeih, avaient blanchi plus de 82 millions d’euros.

Arrestation d'Ismaila Mustapha, le Nigérian qui menait une vie extravagante à Dubaï

M. Ibrahim Magu a révélé que les deux hommes appartenaient à un syndicat du crime international qui faisait du blanchiment d’argent, en particulier à Dubaï.

« L’arrestation récente d’une star des médias sociaux, Ismaila Mustapha, connue sous le nom de Mompha, et de son complice libanais, Hamza Koudeih, pour leur implication présumée dans la fraude et le blanchiment d’argent sur Internet, est une réalisation historique pour la commission », a-t-il déclaré.

Arrestation d'Ismaila Mustapha, le Nigérian qui menait une vie extravagante à Dubaï

Mompha est basé à Dubaï depuis plusieurs années, où il dirigerait une entreprise de change, selon ses affirmations sur les médias sociaux.

Il aurait utilisé son bureau de change comme couverture pour le commerce illicite et une entreprise de blanchiment d’argent.

M. Mustapha « exerçait ses activités frauduleuses à travers son bureau de change », selon la commission.

Arrestation d'Ismaila Mustapha, le Nigérian qui menait une vie extravagante à Dubaï

« Les enquêtes ont également révélé que M. Mustapha utilisait son entreprise de change, qu’il possédait conjointement avec ses frères et sœurs comme moyen pour blanchir de l’argent ».

Au moment de son arrestation, il avait sur lui cinq montres-bracelets d’une valeur totale de plus de 50 000 euros.

Il sera poursuivi en justice une fois l’enquête terminée, a indiqué la Commission des crimes économiques et financiers.

Crédit photo : akpraise

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. La la seule chose qui justifierait son arrestation c’est qu’il soit mêlé dans le financement du terrorisme ou bien des séparatistes au Nigeria, ou même dans des assassinats…si ce n’est pas le cas, qu’on lui fiche la paix. Lui au moins ils ne vole pas et ne blanchi pas l’argent volé au gouvernement de son pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer