Divers
A la Une

Harcelé à l’école, cet enfant atteint de nanisme dit à sa mère qu’il veut se suicider…La vidéo choque la toile

En Australie, une mère en détresse a partagé sur Facebook une vidéo déchirante de son fils qui veut se suicider à causes des intimidations qu’il subit de la part de ses camarades.

Le fils de Yarraka Bayles, Quaden, souffre d’une forme rare de nanisme. Lors d’une interview accordée à la chaîne australienne NITV News, Yarraka Bayles a déclaré qu’alors qu’elle partait prendre son enfant à la sortie de l’école, elle a vu les camarades de celui-ci l’intimider à cause de sa taille.

Publicité

Dans la vidéo Facebook, Quaden est assis dans la voiture, la tête baissée. Il pleure et dit: « Je veux mourir maintenant. »

« Je suis allée prendre mon fils à l’école, j’ai été témoin d’un épisode d’intimidation, j’ai appelé le directeur et je veux que les parents, les éducateurs et les enseignants comprennent que la réaction de mon fils est une conséquence de l’intimidation, c’est ce que l’intimidation peut causer », affirme Bayles.

« Donnez-moi une corde! Je veux me suicider! », peut-on entendre Quaden hurler devant la caméra.

Bayles a également demandé à ceux qui regardaient la vidéo de lui donner des conseils sur comment mettre fin à l’intimidation et sensibiliser les enfants et les éducateurs sur les handicaps. Elle a déclaré à NITV qu’elle espérait que la sensibilisation au handicap pourrait faire partie du programme scolaire officiel.

La vidéo a été partagée plus de 220 000 fois et visionnée plus de 11 millions de fois, y compris par des célébrités et des athlètes australiens.

Crédit photo : stuff

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer