Musique

« La cocaïne a fait de moi un monstre »: les surprenantes révélations d’Elton John sur son addiction à la drogue

La légende de la musique, Elton John, a révélé des détails sordides sur sa vie passée de toxicomane et comment elle a affecté ses relations.

Le chanteur admet que le fait d’aspirer la drogue de classe A dans les années 70 et 80 l’a rendu « irresponsable et égocentrique » au point où il a gâché un concert des Rolling Stones et détruit une suite d’hôtel.

Dans sa nouvelle autobiographie, publiée en série dans le Daily Mail, Elton se souvient de la première fois qu’il a consommée de la drogue en 1974.

Publicité

Le chanteur de 72 ans, écrit : « J’avais un appétit incroyable pour ce genre de choses – assez pour attirer des commentaires dans les quartiers où je m’installais. Étant donné que j’étais une rock star qui passait beaucoup de temps à L.A. dans les années 70, c’était un exploit non négligeable ».

Décrivant un épisode à Cannes en juin 1983, Elton raconte son horreur de s’être réveillé avec une étonnante gueule de bois pour trouver la chambre de son assistant saccagée.

« Il n’y avait pas un seul meuble intact, sauf le lit. Tout le reste était saccagé. J’ai dit : P*tain d’enfer, Que s’est-il passé ? »

Il explique ensuite comment, la nuit précédente, il est tombé sur Duran Duran Duran dans le hall de son hôtel et s’est joint à eux pour prendre un verre.

Elton a bu jusqu’à huit vodkas martinis et consommé quelques lignes de coke en seulement une heure avant de frapper son manager et ex-amant John Reid.

L’assistant du chanteur, Bob Halley,  l’a ensuite ramené dans sa suite, mais il s’était fâché d’avoir été contraint d’aller se coucher.

« J’ai exprimé mon mécontentement à propos de son intervention en détruisant sa chambre d’hôtel ».

Dans une autre scène chaotique provoquée par la drogue, Elton John se souvient d’avoir été dévisagé par Keith Richards des Rolling Stones sur scène. Il avait été invité à se joindre au groupe pour un concert au Colorado.

Il écrit que s’il n’avait pas été sous l’influence de l’alcool, il aurait peut-être simplement joué Honky Tonk Women, salué la foule et fait signe à son départ.

« Au lieu de cela, j’ai décidé que ça se passait si bien et que je resterais sur scène, sans prendre la précaution de demander aux Stones s’ils voulaient un clavier auxiliaire. Pendant un moment, j’ai cru que Keith Richards me regardait parce qu’il était impressionné par ma prestation. Après quelques chansons, j’ai finalement compris que l’expression de son visage n’évoquait pas vraiment une profonde appréciation musicale.

Pub


« J’ai rapidement filé en courant, constatant que Keith me fixait encore d’une manière qui suggérait que nous en discuterions plus tard, et j’ai décidé qu’il vaudrait mieux que je ne reste pas pour la fête d’après-show.

A cette époque, Elton John ne comprenait pas qu’il était aux prises avec un grave problème de drogue.

« C’était le problème. Parce que je prenais de la coke, je n’étais plus un être humain rationnel. Vous devenez déraisonnable et irresponsable, obsédé par vous-même ».

Crédit photo : variety Sha

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer