Politique

Législatives ivoiriennes : la coalition présidentielle obtient la majorité des sièges du Parlement

Les premières législatives de la 3è République de Côte d’Ivoire ont vu la majorité des sièges du Parlement être attribués à la coalition soutenant le président Alassane Ouattara (RHDP). L’information a été annoncé, mardi 20 décembre par la Commission électorale indépendante.

En effet,  le RHDP (Rassemblement des Houphouetistes pour le Développement et la Paix) a obtenu la majorité avec 167 sur 254 sièges du Parlement ivoirien.

Législatives ivoiriennes : la coalition présidentielle obtient la majorité des sièges du Parlement

Peu d’électeurs ivoiriens s’étaient déplacés pour ce scrutin organisé le 18 décembre. Le taux de participation n’était que de 34,10 %, a annoncé le président de la CEI, Issouf Bakayoko. « Les résultats du scrutin se présentent comme suit : ont obtenu RDHP (coalition au pouvoir) 167 sièges, Indépendants 75, UDPCI 6, UPCI 3 et le FPI (l’ex-parti de Laurent Gbagbo) 3 », a-t-il détaillé.

Législatives ivoiriennes : la coalition présidentielle obtient la majorité des sièges du Parlement

« Un événement historique »

« Avec ce scrutin » qui s’est tenu dans « un esprit de civisme et de discipline (…) notre pays vient de se doter du premier Parlement de la IIIe République » s’est félicité Issouf Bakayoko, saluant une « avancée significative de la consolidation de celle-ci ». « 225 hommes et 29 femmes » vont faire partie de la configuration de la prochaine Assemblée nationale ivoirienne, a-t-il ajouté.

Ces législatives ont été les premières élections à se tenir sous la IIIe République ivoirienne, après l’adoption d’une nouvelle Constitution en octobre à l’initiative du président Ouattara, réélu un an auparavant pour un deuxième et dernier mandat.

Dans ce scrutin à tour unique, la coalition présidentielle qui visait la majorité absolue a dû faire face à de nombreuses candidatures dissidentes comme celle de Yasmina Ouegnin et à une opposition. Laquelle opposition a été quasi invisible durant ce scrutin. Elle, qui avait boycotté les précédentes législatives de 2011, espérait faire son retour au Parlement mais s’est vue attribuée seulement 3 sièges sur les 254.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page