FranceSociété
A la Une

Les Gilets jaunes basculent-ils dans le terrorisme? le renseignement français alerte

Les services de renseignement ont procédé au cours des derniers mois à plusieurs arrestations d’«ultrajaunes» de plus en plus organisés. Ils craignent que ceux-ci et d’autres groupuscules radicalisés ne commettent des actes qualifiés de «terroristes» à l’avenir, rapporte Le Point.

Les Gilets jaunes les plus extrêmes appelés «ultrajaunes» s’inscrivent sur la liste des plus grandes intrigues des renseignements français. Déjà dans le mois de décembre, le service avait procédé à plusieurs arrestations. C’est à la suite de ces opérations répressives qu’il a été déduit que non seulement les groupes sont de plus en plus organisés, mais aussi plus lourdement armés, révèle une enquête du Point publiée mercredi 26 février.

Publicité

Plusieurs «figures d’ultrajaunes et d’extrême gauche» se sont rassemblées dans un AirBnb à proximité de Bordeaux. Dirigés par un ancien militaire et ex-braqueur, ils ont été arrêtés alors qu’ils confectionnaient des «engins offensifs, dont certains explosifs» destinés aux forces de l’ordre lors d’une manifestation prévue le 7 décembre dernier.

Plus récemment, début février, dans la même ville de Bordeaux, les services de renseignement ont démantelé un réseau violent dans lequel figuraient plusieurs personnes déjà arrêtées dans l’AirBnb en décembre.

Les « gilets jaunes » est un mouvement social et populaire spontané, apparu en France en octobre 2018. Né sur les réseaux sociaux, le mouvement s’est initialement construit en réaction à la hausse des taxes sur les carburants. 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer