Afrique
A la Une

Liberia : le président Weah déclare le viol comme une « urgence nationale »

Le président du Liberia, George Weah, a déclaré que le viol était une urgence nationale et a également pris de nouvelles mesures pour y faire face après que l’État d’Afrique de l’Ouest a été témoin d’un récent pic de cas.

Publicité

La décision intervient après que des milliers de Libériens ont protesté contre la montée des viols dans la capitale Monrovia le mois dernier, dans le but d’attirer l’attention sur le taux croissant d’agressions sexuelles dans le pays. Le bureau de presse de George Weah a déclaré vendredi dans un communiqué que de nouvelles mesures anti-viol seront annoncées.

Un rapport de l’ONU (Nations Unies) en 2016 a enregistré 803 cas de viol l’année dernière dans le pays de 4,5 millions et a constaté que seulement 2% des cas de violence sexuelle ont conduit à une condamnation. Les cas de viols au Liberia augmentent chaque jour car au moment de la guerre civile qui a duré 14 ans (1989-2003), le viol n’était pas considéré comme une infraction punissable. Lors d’une réunion, Weah a déclaré que le Liberia « était témoin de ce qui est en fait une épidémie de viol au sein de la pandémie, affectant principalement les enfants et les jeunes filles à travers le pays ».

Margaret Taylor, directrice du Women Empowerment Network du Liberia, a déclaré le mois dernier que son ONG avait enregistré 600 cas de viol entre juin et août, alors que les cas de viol en mai se situaient entre 80 et 100.
L’annonce de George Weah de déclarer le viol comme une urgence nationale sera suivie d’une conférence à Monrovia sur la lutte contre la violence sexuelle le mercredi 16 septembre.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page