Politique

Sénégal – Macky Sall s’en prend à Wade: « il a endetté le pays pour aller faire un festival de danse »

Recevant dimanche, des cadres de son parti (l’Alliance pour la République), le Président sénégalais a profité de la rencontre pour faire une révélation de taille. En effet, dans ses diatribes, le Président Sall n’a pas épargné son prédécesseur, Abdoulaye Wade.

Évoquant le taux d’endettement du pays, le Président sénégalais dit avoir hérité de ce dernier, d'”une situation catastrophique”. Macky Sall cite en exemple l’organisation du Festival mondiale des Arts nègres ( Fesman ) de 2010 dont Abdoulaye Wade avait confié la gestion à sa fille, Sindiély Wade .

Publicité

Sénégal - Macky Sall s'en prend à Wade: « il a endetté le pays pour aller faire un festival de danse »

«On ne le dit pas assez: le plan économique, le lourd héritage, le lourd déficit, la dette. Si c’est une dette pour faire un chemin de fer ou une autoroute qui transforme.. … Oui ! Cette dette est une bonne dette. Mais si, on s’endette pour aller faire un festival de danse, non ! C’est ça la différence » note-il d’emblée.

Avant d’embrayer pour ajouter : « la vérité, c’est qu’on a emprunté 105 milliards FCfa pour un festival de danse. C’est inscrit dans les livres de la Comptabilité publiques, que nous sommes en train de payer. Donc nous ne sommes pas dans la même trajectoire et nous ne pouvons pas avoir les mêmes résultats », a déclaré Macky Sall , faisant ainsi allusion à l’organisation du Fesman de 2010.

« Libération » un quotidien proche du pouvoir est revenu sur les propos de Macky Sall, ce mardi dans la matinée.  Dans ses colonnes, le journal a écrit que la déclaration de Sall n’est que la face connue d’une prédation financière jamais connue sous le Sénégal indépendant.

Faisant allusion aux dépenses du Festival mondial des arts nègres, le quotidien explique que les 105 milliards de FCFA évoqués par le Chef de l’Etat représentent les sommes dépensées dans le cadre du Festival dont le coût initial était de… 5 milliards.

Papa Malick NDAO

Tags

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée +224-669-00-03-21 aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer