Divers

Mali : une femme pousse son mari au divorce, au lendemain de leur mariage

L’histoire qui s’est passée à bamako au mali, plus précisément à kabako va de tout commentaire. Un homme et une femme se sont mariés de façon coutumière le week-end dernier. Les familles de la mariée et celle de l’homme, étaient très contentes de former dorénavant une seule famille. Toutes les bénédictions ont été dites pour le couple.

Il faut dire qu’au Mali, l’établissement d’un acte de mariage chez certains peuples n’est pas une nécessité. Le plus important, c’est le mariage coutumier et de fois le mariage religieux aussi. Après avoir reçu l’onction des familles et que le mariage a été validé, les mariés se sont retirés dans la soirée à l’hôtel pour passer leur seule nuit de noce et de s’accorder un moment d’intimité.

Publicité

Au lieu de consommer la nuit de noce comme le demandait le mari, la nouvelle mariée a préféré prendre le temps de répondre à tous les sms de félicitations qu’elle avait reçus. Lésant ainsi son mari pendant des heures. Lorsque l’homme lui a demandé d’arrêter d’échanger ses sms sur facebook avec ses copines et de lui consacrer du temps, la femme a commencé à s’énerver.

Selon la femme, la nuit de noce n’est pas forcément liée l’acte s*xuel. Pour elle, il suffit d’être ensemble et de passer du bon temps, et ajoute qu’ils ont toute la vie devant eux, pourquoi se presser ?

Publicité 2

Mais l’homme ne l’entendait pas de cette oreille. Selon lui, sa femme doit remplir ce devoir conjugal.
L’homme s’est d’avantage énervé. Et quand il a demandé à sa femme si ses amis étaient plus importants que l’acte s*xuel qu’il réclamait pendant cette nuit de noce, la femme lui répondit « oui », puisque ses amis ont pensé à la féliciter, elle se doit de repondre.

Furieux, le mari est parti de l’hôtel en abandonnant sa femme. Aux dernières nouvelles, l’homme se serait séparé de sa femme.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

8 commentaires

  1. Moi je connais un homme qui considère que les amies « facebook » et autres what’s app sont plus importantes que son épouse…

  2. les livres sacrés comme on le dit, ont été écrit par les hommes « sexe masculin » depuis le temps des temps tout est a leur avantage, et dieu n’a rien dit de tout ça ……de ce faite va te faire foutre avec cette phrase idiote  » la femme va au paradis par le respect de son homme »

  3. Vraiment Monsieur,l’article est bien rédigé.Mais de tout Bamako au Mali il n’ya pas un lieu qui s’appelle (Kabako).Kabako n’est d’autre chose que extraordinaire en banbarankan.Banbarankan est la langue nationale du Mali.Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page