Burkina FasoCulture & Loisirs

Miss Burkina: 5 ans après son interruption, voici le grand retour

Interrompu en 2012, Miss Burkina est de retour. Les populations de Ouagadougou et ses environs connaitront en juillet 2017, la plus belle fille du pays des Hommes intègres.

En tout cas, c’est l’information à retenir, au terme d’un accord entre le créateur du concept et une nouvelle équipe soutenue par le Comité Miss Côte d’Ivoire (Comici). L’on se rappelle que, c’était en 2012 que la dernière édition de Miss Burkina avait eu lieu. Et depuis cette période, plus rien. Aujourd’hui, l’évènement qui brille dans plusieurs pays africains, fera son come-back au Burkina Faso aussi.

Publicité

”Une nouvelle équipe baptisée le ”Nouveau comité Miss Burkina” (N-COMIB) est mise en place pour s’occuper et préparer l’évènement”, dixit son président Alpha Ouédraogo.

Un retour facilité par l’accord survenu entre Moustapha L. Thiombiano, fondateur du label et président d’honneur du Nouveau Comité et le groupe Edifice, dirigé par Joachim Baky. D’ores et déjà, la prochaine édition de Miss Burkina 2017 aura pour thème “Femme, environnement et développement’’.

Le comité attend démarrer la phase de présélection sur toute l’étendue du territoire pour au finish, retenir que 18 filles. Celles-ci vont être départagées lors de la grande finale  par un jury sur des critères suivants : passages (robe de soirée, tenue traditionnelle et tenue d’olympe, suivis d’un speech).

Parlant de la sélection dans les localités, le président du Comité d’organisation dévoile les principaux critères : avoir un teint naturel, être célibataire sans enfant, avoir toutes ses facultés mentales, répondre aux critères de bonne moralité, avoir un âge compris entre 18 ans révolus et 25 ans non révolus, avoir le niveau d’études minimum équivalant à la classe de 1ère, être de nationalité burkinabè.

Le nouveau comité, prévoit que, les cinq premières filles partent respectivement avec cinq (5) millions de FCFA pour la ‘’Reine de la beauté’’, 2,5 millions, pour la 1ère dauphine, 1,5 millions, pour la 2ème dauphine, 500.000 F CFA, pour la 4ème 300.000 F CFAet  pour la 5ème 200000 FCFA. Les participantes dans l’ensemble recevront des lots et des cadeaux offerts par les partenaires.

Publicité 2

“Si le comité le souhaite, la future Miss Burkina participera à Miss Monde avec le parrainage du comité Miss Côte d’Ivoire parce que pour être membre à Miss Monde, il faut être parrainé par un autre comité, comme nous même avions été parrainé à l’époque par le comité Miss France”,  a soutenu  le président du comité Miss Côte d’Ivoire (Comici), Victor Yapobi

Yao Junior L

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page