MondePolitique

Monde: Donald Trump sollicité par des amoureux éconduits sur twitter pour expulser leur ex

Pour se venger d’un ou d’une ex petit (e) ou ami (e), des Américains sollicitent le nouveau président élu, Donald Trump, sur Twitter afin qu’il expulse un ex en situation irrégulière, adresse à l’appui.

Monde: Donald Trump sollicité par des amoureux éconduits sur twitter pour expulser leur ex

Publicité

“J’espère que Donald Trump ne va pas expulser mon ex dominicain en situation irrégulière”, écrit ainsi @eddiec… en donnant l’adresse de son ancien petit ami dans le Kentucky (centre-est), précisant qu’il habite “en haut des escaliers”.

L’on se souvient que lors des  campagnes électorales  la situation des immigrés clandestins revenait au devant des messages du président Trump. Ce qui à un moment  lui a coûté sa côte de popularité. Mais,le futur locataire de la Maison Blanche n’est pas homme à renoncer à la chasse aux  clandestins .  Après son élection devant Hillary Clinton la favorite de tous les sondages, il  assouplit sa position en estimant qu’il reconduirait à la frontière plus de deux millions d’immigrants ayant un casier judiciaire.

C’est dans ce contexte que des ex- maris, femmes, petits amis ou petites amies irrités ont trouvé un nouveau moyen de se venger de leurs ex.

“Imitant le président élu, fervent utilisateur de Twitter, ils se servent du réseau social pour, sans vergogne, dénoncer leur ancien compagnon en situation irrégulière”, écrivent les médias américains.

“Oh, non ! S’il vous plaît Trump, n’expulsez pas mon ancien petit copain Sergio, qui habite @… à Davie, en Floride, appartement numéro…”, a écrit @marcor…

On note que des  tweets vengeurs avec un  ton sarcastique de ce type se sont multipliés en Floride, à New York ou en Californie pour ne citer que  ceux-là.

“J’ai peur que Trump puisse déporter mon ancienne petite amie suédoise, qui m’a trompé deux fois et habite… et garde un double de ses clés sous son matelas”, a tweeté un autre utilisateur.

Publicité


Le le 8 novembre  dernier, Donald Trump a été élu président des USA. Depuis ce jour, une organisation,  Southern Poverty Law Center dit avoir  recensé près de 900 incidents racistes ou xénophobes dans le pays. Parmi eux, 290 ( 32%) étaient motivés par un sentiment anti-immigrants, selon le décompte

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer