Côte d'IvoireSport

Mondial 2018: Les Lions de l’Atlas Marocains brisent le rêve ivoirien

Les Ivoiriens ne seront pas au prochain mondial de football prévu en 2018 en Russie. La sélection ivoirienne s’est faite battre par son homologue marocain 2-0, ce samedi 11 novembre, sur ses bases à Abidjan.

Consternation, pleurs, évanouissements… Les éléphants de Côte d’Ivoire ont servi une bien maigre moisson aux ivoiriens ce samedi 11 novembre 2017 au stade Felix Houphouet Boigny, en match comptant pour la sixième et dernière journée des éliminatoires du mondial 2018.

Confrontés aux Lions de l’Atlas du Maroc, les éléphants ivoiriens ont perdu trompes, pattes et surtout ivoires, laissant ainsi leurs adversaires les dévorer comme de jeunes antilopes, devant un public pourtant venu nombreux et surtout acquis à leur cause.

Publicité

Des Eléphants sans corps, sans âme, sans esprit…

Mondial 2018: Les Lions de l'Atlas Marocains brisent le rêve ivoirien

Deux coups de pattes de Boutaib Khalid et de Elmouttaqui Medhi ont suffit au bonheur des poulains d’Hervé Renard. D’abord un centre-shoot à la 24è minute qui prend à défaut le portier ivoirien, Sylvain Gbohouo, puis cinq minutes plus tard, la récidive avec le capitaine d’équipe qui reprend une balle au cœur de la défense ivoirienne: Sylvain Gbohouo, pas exmpt de reproche sur ce but, tout comme sur le premier, est battu pour la deuxième fois. Le Maroc mène 2-0 à la demi heure de jeu.

Mais ce n’était que la suite logique de ce match qu’ils ont dominé sans vraiment forcer leur talent.

Dès le coup d’envoi donné par les locaux, les Marocains sont les premiers à porter le danger dans le camp adverse caractérisé par cette action de la quatrième minute dans le cas ivoirien, malheureusement pas sifflée par l’arbitre Gambien Papa Gassama Bakary

Les ivoiriens voient leur orgueil fouetté et répondent à l’assaut marocain. Max Gradel bien parti dans la surface de réparation est abattu par un défenseur Marocain, l’arbitre ferme les yeux, au grand désarroi des milliers de supporters Ivoiriens.

Les Eléphants, auteurs d’une piètre prestation, encaisseront deux buts coup sur coup. Le premier à la 24è mn, le second, à la 29′.

“Je n’en reviens pas, ce n’est pas vrai!” lance en chuchotant, un supporter ivoirien, après le deuxième but marocain. “Ils ne valent rien ces salops! tous des nullards” ajoute plus méchamment, un autre.

Après trois mondiaux consécutifs en 2006, 2010 et 2014, la Côte d’Ivoire ne sera pas présente au mondial russe, l’été prochain.

Ainsi en ont décidé Yao Kouassi Gervais (Gervinho) et ses coéquipiers.

Quant au Maroc, il participera à un mondial de football plus de 19 ans après sa dernière présence. C’était en 1998 en France.

Publicité 2


Hartman N’CHO

Afrikmag

 

 

Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer