À la UneCôte d'IvoirePolitique

Mort d’Hamed Bakayoko: Bédié présente ses condoléances et ignore Ouattara

Comme toute la classe politique, Henri Konan Bédié est frappé par le décès du Premier ministre Hamed Bakayoko. Le 11 mars 2021, il a adressé un courrier de condoléances en ignorant Alassane Ouattara.

Tous les moyens sont bons pour Bédié pour ne pas nommer Alassane Ouattara, président de la République où chef de l’Etat. Bédié s’arrange malgré tout à citer le moins possible Alassane Ouattara dans ses déclarations publiques.

Publicité

A l’occasion du décès d’Hamed Bakayoko, il s’est employé à demeurer dans son registre. Bédié a présenté ses condoléances à la femme et à la famille biologique de « Hambak ». Ensuite, il a souhaité beaucoup de courage à la « famille politique » d’Hamed Bakayoko, sans nommer le chef de cette famille.

Or peut-on présenter des condoléances dans le décès d’Hamed Bakayoko sans faire un clin d’œil à son mentor politique Alassane Ouattara ? Bédié a réussi ce tour.

Mort d'Hamed Bakayoko: Bédié présente ses condoléances et ignore Ouattara

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page