Musique

Musique: un nouveau Petit Denis vient de naitre en France

Débarqué à Paris sur invitation d’une structure de production, Petit Denis, l’artiste zouglou commence à se faire une allure de charme. C’est en tout cas le constat sur ses nouvelles photos qui circulent sur les réseaux sociaux.
Petit Denis est en tournée en France, depuis quelques mois. A se prêter aux spectacles qu’il a récemment donnés dans les villes de Paris, Nantes et Angers, l’écho sur la santé et la carrière de l’artiste est rassurant depuis lors.
On n’oubliera pas que celui que les ivoiriens appellent le capitaine du zouglou ou encore El Capo au-delà de son succès artistique a été pendant longtemps sous l’effet des projecteurs à cause de son addiction à la drogue. Habitué motivé des séjours en prison où en cure de désintoxication, le chanteur est arrivé à se faire une réputation du récidiviste notoire en la matière.
Depuis la France où il est en tournée, Petit Denis s’est confié au journaliste Jean-Luc Moro. «Avec tout ce que je vis, si ce n’était pas les prières, je ne serais pas sur pied. Mon vice est connu de tous. Mais si la drogue me vaut des procès de la part de tout le monde même si nul n’est parfait, j’ai une seule volonté, je veux vivre», a-t-il lâché pendant l’entretien.
Décharge d’émotions dans les cœurs des siens, cette affirmation ainsi que ses récentes actions ont quelque peu soulagé son monde. Avec Freddy Assogba, l’artiste prépare son dernier album. Il serait également en cure de désintoxication en France pour terminer sa thérapie et donner un nouvel élan à sa carrière musicale.
Petit Denis a débuté sa carrière en 1996, il fait partie des artistes ivoiriens qui ont réussi à imposer le zouglou en Côte d’Ivoire et à l’extérieur. D’où son pseudonyme Le Capitaine du zouglou.

Publicité

Publicité 2


Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer