DiversSociété

Nigeria: un enfant meurt après avoir reçu des injections d’une infirmière

Dans un triste rapport, un enfant de trois ans aurait été confirmé mort.

D’après les médias nigérians, l’enfant serait décédé après avoir reçu des injections d’une infirmière et l’incident s’est produit à Lagos, au Nigeria le vendredi 23 septembre dernier.

Selon la mère de la victime, son fils était assez énergique avant de recevoir les injections. Racontant ce qui s’est passé, elle soutient :

« J’ai emmené mon fils à l’hôpital vendredi matin parce qu’il avait de la toux et un rhume ; il n’avait pas de fièvre ou quoi que ce soit, c’était juste de la toux et du rhume. Le rhume a, en fait commencé mercredi, mais je l’ai emmené à l’hôpital juste pour vérifier les infections car il était sur le point de commencer l’école lundi. Ils ont fait un test et ont dit qu’il avait une petite pneumonie, une infection et un rhume, mais pas le paludisme. Ils ont commencé le traitement et j’ai appelé mon mari ce jour-là ; mon fils ne toussait plus et ils ont dit qu’il pourrait même bientôt sortir de l’hôpital. Le samedi matin, une infirmière lui a fait une piqûre en plus de celles initialement faites et il a vomi tout ce qu’il avait mangé parce qu’il réagissait mal aux médicaments. Au lieu que l’infirmière change l’injection ou même le surveille sur ce qu’il faut faire, elle n’a rien fait de tout cela. J’ai demandé à mon fils plus tard s’il voulait manger ses céréales parce qu’il aimait ça, mais il a dit non. Il s’est endormi et je l’ai réveillé vers 4 heures du matin pour qu’il mange à nouveau mais il ne voulait toujours pas manger. Je savais qu’il mangerait encore avant le lever du jour parce qu’il aurait faim. Vers 7 heures du matin, l’infirmière est venue et a dit que je devais le préparer pour une autre injection. J’ai demandé à l’infirmière s’il pouvait d’abord manger ses céréales et aussitôt mon fils l’a entendu, il a aussi voulu manger. Mais l’infirmière a insisté pour qu’il fasse l’injection. J’ai encore insisté, mais elle est restée inflexible et lui a fait les injections. À la quatrième injection, mon fils a crié : « Maman, papa, ma main », c’était tout. Il a eu froid et est mort. J’ai perdu mon fils ce jour-là.”

Lire aussi: Russie: Une femme de 27 ans meurt après une erreur médicale (photos)


La mère, a déclaré mercredi que l’infirmière qui a administré les injections a disparu après l’incident. Elle a noté que les avocats de la famille sont déjà sur l’affaire. 

Tout en se lamentant aux côtés du cadavre du garçon, le père de la victime a déclaré que l’hôpital gouvernemental avait déjà signalé l’incident au poste de police.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!