Economie

ONU: 9.5 millions de personnes souffrent de faim en Éthiopie

 Les responsables des agences d’aide alimentaire des Nations Unies en visite dans ce pays de l’Afrique de l’Est où 9.5 millions de personnes soit plus de la moitié de la population n’arrivent pas à manger, ont déclaré qu’Il faudra investir davantage dans les projets à long terme afin de protéger les populations des pays en développement contre la sécheresse.

La mort de plusieurs bétails en Éthiopie, ainsi qu’en Somalie, où 3,3 millions de personnes ont besoin de nourriture après trois ans de manque de pluie, affectent sévèrement les conditions de vie pastorales, créant ainsi la faim et l’augmentation alarmante du taux de malnutrition.

Publicité

«Une sécheresse ne devrait pas être une urgence», a déclaré Gilbert Houngbo, président du Fonds international de développement agricole (FIDA), qui était en Éthiopie avec le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva et David Beasley, Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM) dans le cadre d’une visite de quatre jours.

«Nous savons où le problème se trouve », a ajouté Houngbo, faisant allusion aux systèmes d’irrigation, les institutions financières rurales et d’autres projets de développement à long terme. C’est sur ces infrastructures que nous devons travailler».

Au cours de la visite de quatre jours, les trois hauts cadres de l’ONU ont visité la région du Tigray, où ils ont pu constater le mauvais état des systèmes d’irrigation, des pépinières et des centres de santé.

Le développement de ces infrastructures, augmentera la productivité, les revenus et améliorera la nutrition pour que les populations rurales puissent mieux gérer les dégâts de la sécheresse.

«Nous avons pu constater qu’il faudrait que les trois agences alimentaires de l’ONU se réunissent pour travailler sur ses projets afin d’obtenir un meilleur résultat, a souligné Beasley.

Ils ont également rencontré des hauts fonctionnaires et les résidents locaux en Éthiopie et en Somalie pour discuter des efforts en matière d’aide.

«Cette sécheresse dure depuis des années et nous avons perdu plusieurs de nos bétails», a déclaré Hajiji Abdi, un ancien de la communauté.

Publicité 2


«Si nous ne recevions pas d’aide alimentaire, nous aurions de gros problèmes, mais cela n’est toujours pas suffisant pour nourrir tout le monde».

Il faut souligner que ce chiffre a augmenté considérablement car dans un rapport publié en avril, il avait été révélé que plus de 4,9 millions de personnes souffrent de faim en Éthiopie.

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer