Coronavirus
A la Une

Ouganda/coronavirus : des chinois s’évadent de leur centre de quarantaine (photos)

6 ressortissants chinois ont été arrêtés par la police ougandaise après s’être évadés de leur centre de quarantaine.

Le commissaire Asan Kasingye, a déclaré dans un tweet qu’ils avaient été arrêtés dans le district de Zombo, en route vers la République démocratique du Congo.

Publicité
Ouganda/coronavirus : des chinois s’évadent de leur centre de quarantaine (photos)

« Des Chinois qui s’étaient évadés de leur centre de quarantaine ont été arrêtés à Zombo, en route vers la République démocratique du Congo. Ils seront inculpés devant nos tribunaux. »

La ministre d’État chargée des soins de santé primaires, le Dr Joyce Moriku Kaducu a confirmé leur arrestation dimanche dernier.

Ouganda/coronavirus : des chinois s’évadent de leur centre de quarantaine (photos)

 « Les 6 ressortissants chinois qui ont été arrêtés à Zombo pour s’être échappés de leur centre de quarantaine avant 14 jours, ont été ramenés à Kampala aujourd’hui. Ils seront jugés à Nakawa. Ce n’est pas une blague. L’Ouganda a pris des mesures drastiques que tout le monde est censé suivre.

Ouganda/coronavirus : des chinois s’évadent de leur centre de quarantaine (photos)

Leurs passeports ont été saisis jusqu’à la décision de la Cour. J’espère que les autres personnes en quarantaine pourront tirer des leçons de cette expérience et suivre les directives données. Je vous prie de rester en sécurité et de rester vigilant », a-t-elle tweeté.

Ouganda/coronavirus : des chinois s’évadent de leur centre de quarantaine (photos)

Crédit photo : ireporteronline

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page