AfriqueCAN 2017

Togo: Un pasteur écrit à Rémy Ngono: “Cesse désormais de jeter malencontreusement du dévolu sur Adebayor et les Éperviers”

Bien avant l’ouverture de la CAN Gabon 2017, le journaliste Rémy Ngono n’avait pas du tout été tendre avec la sélection togolaise et particulièrement son capitaine, Emmanuel Adébayor.

Le journaliste Ngono est même allé jusqu’à dire que le Togo participe à la CAN pour partager les buts. Mais, le 16 janvier dernier, Adébayor et l’ensemble des joueurs de Claude Le Roy ont surpris, en faisant un nul contre la Côte d’ivoire. La prestation des Eperviers amène le pasteur, K. Komi du Mouvement Martin Luther King -la Voix des Sans Voix, à écrire à Ngono.

Publicité

Coup de gueule  du MMLK  CAN Gabon /match Togo -Côte d’Ivoire : le MMLK répond à Remy N ‘Gono et l’avertit.

Togo: Un pasteur écrit à Rémy Ngono: "Cesse désormais de jeter malencontreusement du dévolu sur Adebayor et les Éperviers"

Avant le début de la 31ème Coupe d’Afrique des Nations (CAN GABON 2017, LE MMLK REFUSE DE DIRE TOTAL), le journaliste Franco Camerounais, format haut-parleur et donneur de leçons et anti -Adebayor, prophétisait avec mépris et médisance dans sa langue serpentine que les Éperviers du Togo allaient être les plus ridicules et se passaient encore pour une participation de figuration à la grande messe du football continental. Aussi, avouait- il avec une foi serpentine que dans la poule C composée de la Côte d’ Ivoire, du Maroc, de la RDC et du Togo, les deux qualifiés pour le second tour, seront incontestablement la Côte d’Ivoire et la RDC.

Argumentant tambour battant  chaque fois que les Éperviers allaient être privés de  leur vol dans l’air par les trompes des Éléphants pour s’offrir un boulevard vers le firmament, Remy N ‘Gono a ignoré qu’ ‘on ne vend pas la peau de l’ours sans l’avoir tué.  Contre toute attente, les pronostics et les calculs fanfaronnades et sorciers du très agité et gesticulant prophète de l’apocalyptique Togolais, se sont mués en des termes éhontés ” Les Éperviers menacent les Éléphants ” après le match nul et vierge entre la Côte d’ Ivoire et le Togo de l’emblématique capitaine Adebayor ce 16 janvier 2017 à Oyem au Gabon. Après ce match appliqué et discipliné des Éperviers, l’indomptable Remy N ‘GONO s’est humblement ravisé mais doit sérieusement  apprendre le contenu instructif du proverbe africain qui dit  ” on ne marchande jamais le prix du porc – épic  dans le sac sans l’avoir mis par terre “.

Remy N ‘Gono, Cesse désormais de jeter malencontreusement  du dévolu sur Adebayor et les Éperviers. Car avec la foi et la détermination, nous arriverons au sommet du football africain. A bon entendeur, salut !

ALLEZ LES ÉPERVIERS DU TOGO

Pasteur EDOH K.KOMI

Publicité 2


Mouvement Martin Luther King -la Voix des Sans Voix /Lomé- Togo.

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer