Monde

Brésil: Plus de 40 détenus étranglés à mort dans des prisons (photos)

Au moins 42 détenus ont été tués dans trois prisons différentes de l’État d’Amazonas au nord-ouest du Brésil.

Les gardiens de la prison ont trouvé les corps et ont déclaré qu’ils montraient tous des signes qu’ils avaient été étranglés à mort. Ces décès sont survenus le lendemain du jour où 15 autres détenus sont morts au cours d’une bagarre entre des gangs rivaux dans une quatrième prison de la même ville.

Publicité

Brésil: Plus de 40 détenus étranglés à mort dans des prisons (photos)

L’agence pénitentiaire de l’Etat d’Amazonas a déclaré que tous les prisonniers retrouvés morts à Manaus lundi montraient des signes d’asphyxie. Un groupe de travail fédéral a été déployé à Manaus pour tenter de mettre fin à la violence.

Les affrontements dans les prisons se propagent rapidement au Brésil, où les gangs de trafiquants de drogue contrôlent la plupart des prisons. Début 2017, plus de 120 détenus ont été tués par d’autres prisonniers au cours de plusieurs semaines de combats entre membres de gangs criminels rivaux dans les prisons des États du Nord. Bon nombre de ces victimes se sont fait trancher la tête ou leur cœur et leurs intestins ont été arrachés.

L’affrontement qui a fait 15 morts dimanche dernier au complexe pénitentiaire Anisio Jobim de Manaus a eu lieu deux ans après la mort violente de 56 détenus dans la même prison. Les autorités locales ont indiqué que les prisonniers ont commencé à se battre dimanche.

Brésil: Plus de 40 détenus étranglés à mort dans des prisons (photos)

Le gouverneur de l’État d’Amazonas, Wilson Lima, a déclaré : « Je viens de parler avec le ministre de la Justice Sergio Moro, qui a déjà envoyé une équipe d’intervention pénitentiaire dans l’État d’Amazonas, pour qu’il puisse nous aider en ce moment de crise ».

Plusieurs bandes de trafiquants de drogues et d’autres bandes criminelles au Brésil gèrent une grande partie de leurs activités quotidiennes à partir des prisons, où elles ont souvent une grande influence. Le président brésilien d’extrême droite Jair Bolsonaro a promis de reprendre le contrôle des prisons du pays et d’en construire de nouvelles.

Publicité 2


Cependant, la grande majorité des prisons sont administrées au niveau de l’État et sont surpeuplées et incontrôlables depuis des décennies.

Brésil: Plus de 40 détenus étranglés à mort dans des prisons (photos)

Des familles au cœur brisé visitent les prisons depuis la nouvelle, demandant et implorant des réponses sur la cause de la mort de leurs proches.  

Crédit photo : dailymail

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer