Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire : Les policiers stagiaires convoqués en renfort contre les manifestations anti 3e mandat?

« Les Sous-officiers de Police stagiaires issus de la promotion 2019-2021 sont convoqués à la Préfecture de Police d’Abidjan le vendredi 14 Août 2020 à 07 heures 30 minutes, en tenue treillis, pour nécessité de service ». Tel est le libellé d’un communiqué publié par la direction générale de la police nationale sur sa page officielle Facebook mardi, 11 août 2020.


Quelques heures après l’appel à manifestations des troupes de l’opposition contre la candidature du président Alassane Ouattara pour un 3ème mandat jeudi 13 août, la direction générale ivoirienne de la police nationale a lancé une convocation aux sous-officiers de police stagiaires de la promotion 2019-2020 pour on ne sait quelle raison.

Publicité


« Les concernés sont invités à prendre toutes les dispositions utiles pour être présents » signifie la note publiée sur la page Facebook de la Direction générale de la police nationale. Cette convocation des nouvelles recrues de la police nationale a-t-elle un lien avec les manifestations déclenchées dans les villes du pays ?


Pour beaucoup, l’éventualité que les nouveaux convoqués viennent porter main forte aux forces de l’ordre contre les manifestants reste plausible, au vu de la situation socio-politique du pays. La Côte d’Ivoire geint par la force de protestations sporadiques dans plusieurs villes de l’intérieur et dans le District d’Abidjan depuis la décision du chef de l’Etat de se présenter à l’élection présidentielle d’octobre 2020.


« C’est certainement, pour parer à cette éventualité que la direction générale de la police nationale a fait appel à ces éléments », selon Afriksoir en regard du fait que les manifestations de l’opposition sont violemment réprimées par la police nationale ces jours.

Publicité 2


Faut croire que rien ne dit qu’au cas où les manifestations se généralisent et gagnent du terrain dans la ville d’Abidjan et dans le reste du pays, les futurs policiers seront d’un renfort pour les forces de sécurité.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page