USA

USA: Ce qui s’est passé quand Trump a demandé à Bill Gates d’être son conseiller scientifique

Lors d’une réunion en mars avec Bill Gates, le président américain  DonaldTrump aurait demandé au milliardaire philanthrope s’il voulait le prestigieux poste de conseiller scientifique de la Maison-Blanche, une fonction qui n’a jusqu’à présent pas été remplie.

Apparemment, sans hésitation, Bill Gates a décliné la proposition, selon Stat News, qui s’est récemment entretenu avec Gates pour discuter de la possibilité plutôt troublante d’une autre pandémie mondiale de grippe virulente. (Entre 1918 et1919, une souche de grippe a tué jusqu’à 50 millions de personnes dans le monde.)

Publicité

Quand Trump a demandé à Gates s’il voulait le poste, Gates aurait répondu, “Ce n’est pas un bon usage de mon temps.”

Le rôle du conseiller scientifique de la Maison-Blanche n’est toujours pas attribué. Trump est le premier président en plus d’un demi-siècle, depuis le président John F. Kennedy, à ne pas nommer un conseiller scientifique dans la première année de son mandat. Nul ne saurait dire s’il le fera ou pas.

Le dernier conseiller scientifique à avoir honoré la Maison Blanche, est John Holdren, qui a servi le président Barack Obama pendant huit ans. Le poste de conseiller scientifique est sûrement mieux géré par un scientifique en exercice. Et Bill Gates est programmeur informatique, philanthrope, célébrité, homme d’affaires … Mais techniquement, il n’est pas un scientifique.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer