R.D Congo

RD Congo : la population exige le retrait des soldats de la paix de l’ONU

La République démocratique du Congo devrait tenir des discussions avec la mission de l’ONU dans le pays, la Monusco, sur le retrait des soldats de la paix. C’est une réponse à la demande du peuple, selon le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya.

L’annonce a été faite après que le président Félix Tshisekedi a présidé une réunion avec les présidents des deux chambres du Parlement, le Premier ministre et des responsables de la province orientale du Nord-Kivu.

Des manifestations meurtrières exigeant l’expulsion de la Monusco ont éclaté dans la capitale du Nord-Kivu, Goma, le 25 juillet et se sont étendues depuis.

LIRE AUSSI: RDC/ En colère, les populations incendient le siège de la Monusco à Goma

Les activistes accusent la mission de l’ONU de ne pas avoir réussi à mettre fin à une rébellion qui dure depuis des décennies dans l’est du pays.

M. Muyaya a déclaré lundi qu’un total de 36 personnes, dont quatre soldats de la paix de l’ONU, avaient été tuées à la suite des manifestations.

« Compte tenu de ce qui précède, le gouvernement a été chargé d’organiser rapidement une réunion avec la Monusco afin de réévaluer le plan de retrait convenu dans le cadre de la résolution 2556 du Conseil de sécurité », a-t-il déclaré.

Lundi, les forces de sécurité ont dispersé de nouvelles manifestations à Beni, dans le Nord-Kivu, qui ont perturbé les activités dans la région.

LIRE AUSSI: RDC/ Des Casques Bleus tuent 3 Congolais: le Secrétaire Général de l’ONU les fait arrêter


Dans le même temps, plusieurs personnes ont été blessées lorsque la police a dispersé des manifestations contre l’ONU dans la province de la Tshopo, au nord du pays.

Une force de maintien de la paix de l’ONU est présente en RD Congo depuis plus de deux décennies. La Monusco a pris le relais d’une précédente mission de l’ONU en 2010.

Crédit photo : africanews

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page