R.D Congo

RDC: Plus de 200 faux magistrats épinglés par la justice

Les autorités congolaises ont repéré au sein de la magistrature plus de 200 magistrats non qualifiés, a révélé mardi le ministre de la justice, Alexis Thambwe Mwamba, rapporte news24.

Une commission d’enquête créée en octobre pour examiner les qualifications, la régularité des conditions de recrutement des magistrats des sièges et des parquets a découvert que des centaines de magistrats « ne devraient pas être là », a souligné M. Alexis Thambwe Mwamba.

Publicité

« La commission a été en mesure d’établir que de nombreuses personnes sont entrées ou sont dans le système judiciaire de façon clandestine ».

« Plus de 200 individus » devront être extirpés de la magistrature pour n’y maintenir que de vrais magistrats », a-t-il ajouté.

Plusieurs des cas les plus flagrants ont abouti à des arrestations depuis que la commission a commencé ses opérations. D’autres ont pris la fuite.

« Ces individus qui sont entrés dans le système judiciaire de manière irrégulière ont fait des dommages substantiels en ce qui concerne l’administration de la justice ».

Les ONG nationales et internationales des droits de l’homme ont à plusieurs reprises critiqué le système judiciaire de la RDC, affirmant qu’il est corrompu. Selon un Récent classement d’Amnesty International, la RDC est l’un des pays les plus corrompus au monde.

 

Crédit photo : actualite.cd

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. Dans ce cas ,qu’en est il des mauvaises décisions (les affaires qu’ils jugés bien qu’étant non qualifié) qu’ils ont rendu ,des innocents qu’ils ont emprisonnés ….plusieurs questions sont à revoir selon moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page